Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

  • APS
  • vendredi 21 juin 2013 07:18

40% des besoins en énergie électrique à l’échelle nationale seront couverts par l’énergie renouvelable à l’horizon 2030, ont indiqué, jeudi à El Oued, les participants à la rencontre régionale sur "L’élaboration du Schéma d’aménagement de l’espace territorial Sud-est".

Les participants ont souligné, au terme de leurs travaux, que l’orientation de l’Etat vers l’exploitation des énergies renouvelables alternatives est dictée par la performance et l’efficacité de l’exploitation des ressources d’énergie solaire, abondante dans le Sud, mais dont l’exploitation, actuellement, ne dépasse pas les 2%.

"Cette orientation fait partie de la démarche mondiale visant le montage de projets énergétiques propres, eu égard aux changements climatiques qui sont derrière les catastrophes naturelles ces dernières années, ce qui a conduit, par souci de limiter les risques, à recourir à l’exploitation des énergies renouvelables", ont-ils soutenu.

Les intervenants, lors des travaux de cette rencontre de deux jours, ont insisté sur la nécessaire sensibilisation des citoyens sur l’importance des énergies renouvelables, et les impliquer par la qualification professionnelle à la faveur de stages de formation au niveau des établissements spécialisés.

L’ouverture d’une antenne régionale coiffant les wilayas de Biskra, El Oued, Ouargla et Ghardaïa, relevant de l’Agence nationale de promotion et de rationalisation de l’utilisation de l’énergie (APRUE) pour l’échange d’expériences et la création, à Ghardaïa, d’une unité de fabrication des plaques photovoltaïques, font partie des recommandations adoptées par les participants.

Les participants à la rencontre ont également mis l’accent sur la réhabilitation de la phoéniciculture et son système productif dans le Sud du pays à la faveur de l’exploitation des technologies modernes et des études scientifiques en vue d’assurer un développement durable, préserver la stabilité sociale et mettre fin à l’exode rural.

Lors de cette rencontre régionale consacrée au lancement de la Mission II "Orientations générales", retenue au titre de l’élaboration du schéma d’aménagement de l’espace de programmation territoriale du Sud-est, les participants ont examiné des axes liés aux "développement durable et la valorisation du patrimoine naturel et culturel", "la ville, l’urbanisme et la population" et "les systèmes productifs et le développement économique".

Des membres de l’exécutif des wilayas concernées (Biskra, El Oued, Ouargla et Ghardaïa), des élus locaux, les membres du comité de suivi du projet des wilayas et des partenaires socio-économiques, des représentants du mouvement associatif, des chercheurs et universitaires, ont pris part à cette rencontre.

Initiée par le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’environnement et de la ville, cette rencontre a été animée par des membres du comité intersectoriel de suivi du Schéma national d’aménagement du territoire et du comité de pilotage du Schéma au niveau dudit ministère.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article