Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

 

saidabiida

 

Parmi les opérations prioritaires envisagées avec la nouvelle campagne 2012-2013 on peut noter:

 La création réelle des nouvelles exploitations agricoles et d’élevages par la mise en valeur
des terres privées et ceux du domaine privée de l’Etat à travers la concession ; programme d'intégration des jeunes diplomés et ruraux 

- la valorisation de 500 000ha de zones inondables en steppes avec les services de l'hydraulique qui procèderont à des recharges articielles pour éviter les calamot"s observées en octobre 2011

- la restitution et la valorisation sur le terrain des 110 projets PNR offerts à l'INRA. Monsieur le ministre avait exprimé son inquiétude vis-à-vis du comportement des ses collaborateurs des instituts nationaux " des chameliers des régions Tamanrasset et Ilizi sont plus imprégnés que proches collaborateurs des textes régissant le développement rural réalisé souvent par les forestiers"

-la réhabilitation de la vulgarisation dont les actions régressent chaque année de 17 pour cent

- l'évaluation des productions agricoles par des méthodes scientififiques

-l'informatisation du troupeau de géniteurs en souffrance à l'Itelv , le ministre avait chargé le Sécrétaire Général d'ouvrir un débat pour décanter la situation du cheptel reproducteur le 23 avril 2011

 La mise en place opérationnelle des instruments de sécurisation foncière par la mise en oeuvre des textes réglementaires relatifs à la concession des terres, office nationale des terres agricoles ..etc.. ;
 La validation et le lancement des opérations contractées avec l’Entreprise Algérienne
de Génie rural pour les programmes du renouveau rural  qui n'a pu maitriser l'approvisionnement en plants d'oliviers ce qui laissé place aux spéculateurs;
 La constitution du comité interprofessionnel des céréales et ses prolongements au
niveau régional. Le comité interprofessionnel du lait a constitué à son tour ses
comités au niveau régional le lancement d'une fédération d'éleveurs
les activités premier trimestre 2011 a a consolidé des décisions du Conseil des ministres du 22 février 2011concernant :

 La facilitation de l’accès aux crédits pour les exploitants agricoles et les opérateurs
économiques intégrateurs dans les filières agricoles (crédits Rfig fédératif et crédit
d’investissement Ettahadi, Fonds de garantie aux investissements agricoles);
2
 La mise à contribution des dispositifs de microcrédits et d’insertion des diplômés
dans le secteur.
Tel que prévu, l’ensemble du dispositif d’accompagnement et les modalités de mise en
oeuvre sur le terrain de ces nouvelles mesures est opérationnel depuis la première semaine du mois d’avril 2011. Cette question a été intégrée à cette session d’évaluation et sera régulièrement suivie au cours des prochaines réunions trimestrielles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article