Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

  • samedi 6 avril 2013 07:38

Une réunion de sensibilisation à destination des acteurs publics, privés et de la société civile est prévue mardi prochain à Alger, dans le cadre de l’élaboration de l’étude sur la vulnérabilité et l’adaptation de la wilaya d’Alger aux risques naturels et au changement climatique.

L’élaboration de cette étude se fera en collaboration avec le Centre de Marseille pour l’intégration en méditerranée (CMI), a indiqué le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville dans un communiqué, qui précise que plusieurs autres rencontre similaires sont prévues.

La première réunion aura pour objectifs d’amorcer la réflexion sur les plans d’action à venir avec les partenaires de l’étude et l’ensemble des participants.

Il s’agit également de présenter les vulnérabilités de la wilaya d’Alger face aux risques naturels et aux changements climatiques aux acteurs locaux, publics, privés et aux membres de la société civile.

Cette présentation se base, notamment, sur une évaluation des risques sismiques et de glissement de terrain, des inondations, de l’érosion côtière et la submersion marine ainsi que le stress hydrique.

Par ailleurs, le ministère a précisé que les résultats attendus de cette réunion de sensibilisation sont principalement l’implication des acteurs clefs du territoire de la wilaya d’Alger dans la suite de l’étude et l’élaboration des propositions de plan d’adaptation.

Il s’agit également de la prise de conscience concernant les évolutions liées au changement climatique par les institutions publiques et la société civile du territoire de la wilaya d’Alger.

A noter que cette étude permettra d’évaluer les sources de vulnérabilité de la wilaya d’Alger face aux risque naturels et au changement climatique à l’horizon 2030 et d’élaborer un plan d’adaptation pour accroître la résilience de la capitale.

Il est question aussi de fournir aux institutions concernées un outils méthodologique pour la caractérisation des vulnérabilités urbaines et l’adaptation au changement climatique qui pourra être utilisé sur d’autres côtières du pays.

APS


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article