Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web NOUARA

Publié le 04/12/2012 à 09:59 - 52 visites
Source : APS
Algérie - Développer les recherches sur l’exploitation des ressources naturelles du Sahara (colloque)

 OUARGLA - Les participants au colloque international "La géologie du Sahara : ressources minérales en hydrocarbures et en eau" ouvert lundi à l’Université d’Ouargla ont appelé à développer les recherches scientifiques afférentes à l’exploitation des ressources naturelles du Sahara algérien et d’autres déserts du monde.

 Les intervenants ont estimé que le développement des recherches permettra une "exploitation optimale" des ressources naturelles, tout en préservant l’environnement des effets et phénomènes néfastes, dont la pollution et la dégradation des réserves hydriques.

"L’exploitation de ces réserves minières, pétrole, gaz et autres minéraux, nécessite l’adoption de nouvelles technologies à même de répondre aux recherches menées et de protéger l’environnement", ont indiqué les participants à cette rencontre qui s’étale sur trois jours.

Les travaux de cette rencontre à laquelle prennent part des chercheurs représentant des universités, établissements publics et entreprises économiques nationales et arabes (Maroc, Tunisie, Irak, Soudan) sont axés sur l’examen d’une série de questions inhérentes à la "géologie fondamentale, paléontologie et stratigraphie", "la géologie des ressources minières et énergétiques", " la géochimie de l’eau et de l’environnement", en plus du diagnostic des répercussions négatives de l’exploitation minière sur l’environnement.

Le programme de la rencontre prévoit d’autres thèmes liés à "l’impact des eaux polluées sur la nappe aquifère, modèle de Khartoum (Soudan)", "l’eau en milieu arides de la zone des Aurès (Algérie)", "les dimensions environnementales dans la planification des agglomérations urbaines : étude du cas d’Oum Derman (Soudan)" et "l’abondance de l’eau potable à Najaf (Irak)".

L’exploration des minerais (or) en zones arides, l’investissement dans le secteur des mines en Algérie (situation et perspectives), les ressources hydriques en Algérie, la qualité chimique de l’eau souterraine dans les Aurès, et l’évaluation de la pollution des cotes oranaises, sont d’autres sujets retenus au menu de cette rencontre.

Ce colloque est organisé par la faculté des sciences de la nature, de la vie et des sciences de la terre et de l’univers, avec le concours du laboratoire de recherche scientifique "Géologie du Sahara", de l’université Kasdi Merbah d’Ouargla.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article