Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

La Tribune (Algiers)

 

 

 

Avec un mois de Ramadhan qui vient tôt par rapport à la période de vacances privilégiée par les Algériens, les risques de coup de soleil qui mettraient à mal la peau ou encore l'insolation seront battus en brèche. Il faudra donc d'autres considérations pour que nos compatriotes ne se voient pas martyrisés a posteriori, c'est-à-dire après une exposition irrationnelle, par les dards de l'astre solaire.

Les services de dermatologie des hôpitaux, du moins pour ceux qui en disposeraient, ne sont pas au mieux pour accueillir les «brûlés» volontaires mais également involontaires, notamment les enfants dont les parents sous-estiment les risques évoqués en oubliant leur progéniture occupée à barboter en bord de mer pour la journée ou encore, pour ceux qui ne s'y sont pas rendus, restés trop exagérément exposés à jouer à taquiner les oiseaux. S'agissant des services précédemment évoqués, rares sont qui ont des médecins spécialisés en nombre nécessaire comme sont (rares) les «brûlés» qui s'y rendent parce que jugeant plus efficace de se soigner à domicile en usant et abusant des recettes de mémé, lesquelles si elles fonctionnent parfois demeurent néanmoins plutôt dangereuses.

L'insolation a de tout temps été le résultat de négligence chez les personnes qui en sont atteintes et, selon les professionnels approchés, seraient en première ligne les travailleurs du bâtiment, des communes et enfin des vendeurs itinérants. En fait la majorité l'est parce qu'il existerait alors une mauvaise organisation du travail. Il faudrait toutefois souligner que l'insolation n'est pas uniquement le fait d'une trop grande exposition au soleil mais tout aussi une réception inhabituelle d'une forte dose des rayons. Ce qui, est-il besoin de le préciser, est un phénomène quasi quotidien dans le pays en période estivale. Par voie de conséquence seule la prévention prime et elle consiste au port de vêtements amples et légers, d'éviter de dormir au soleil ou dans un endroit surchauffé, porter une casquette ou un chapeau, boire, s'asperger d'eau sur les parties sensibles comme la tête ou la nuque de temps à autre. Quant aux coups de soleil sur la peau, seule reste obligatoire le recours à un médecin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article