Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

 Un accord de partenariat a été signé mardi à Alger entre l'Algérie et le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) portant, notamment, sur un financement sous forme de don d'un montant de 8,2 millions de dollars du FEM pour la ville nouvelle de Boughezoul, située dans la wilaya de Médéa. L'accord, qui englobe le transfert des technologies propres au profit de la ville nouvelle de Boughezoul, consiste en un financement de 8,2 millions de dollars du FEM avec une contribution de 12 millions de dollars de l'Algérie pour appuyer la nouvelle stratégie à adopter dans la réalisation de cette ville nouvelle et le transfert des technologies propres. L'accord a été signé, côté algérien, par le ministre de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement, M. Chérif Rahmani, et la présidente-directrice générale du FEM, Mme Monique Barbut. Le projet, intitulé "Approche intégrée pour un objectif d'émission de carbone réduite", vise à saisir l'opportunité de la conception et de l'aménagement de la ville nouvelle de Boughezoul pour prendre en compte, notamment, la protection et le développement des énergies renouvelables et l'économie d'énergie, a indiqué Chérif Rahmani. Qualifiant le projet d'"innovant" et de "novateur", Chérif Rahmani a ajouté qu'il vise, aussi, à encourager les modes de production et de consommation énergétiques durables, tout en mettant l'accent sur la promotion des énergies renouvelables, l'optimisation de l'usage des ressources naturelles disponibles, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la constitution de puits de carbone par le reboisement. De son côté, Mme Barbut a affirmé que le FEM s'associe au projet de Boughezoul qui est le "résultat d'une volonté politique forte encourageant la construction de villes nouvelles". "Ce sera un nouveau modèle de ville avec zéro carbone, des bâtiments à basse consommation d'énergie et avec des moyens de transports propres", a-t-elle ajouté. Pour rappel, 12 millions de dollars ont été investis par le FEM pour la protection des parcs nationaux du Tassili et du Hoggar en Algérie, et ce, dans le cadre du programme des écosystèmes des déserts du Maghreb et du Moyen-Orient.

 

Source El Watan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article