Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Environnement

  •  APS
  • samedi 10 mai 2014 12:3

Le projet de cartographie du territoire avec inventaire et analyse des opportunités liés à la gestion des déchets, à l’éclairage public et à l’efficacité énergétique dans le secteur urbain d’Oran a été officiellement lancé jeudi par le bureau de l’ONG R20 (Regions of Climate Action).
Ce projet a fait l’objet d’un atelier ayant regroupé des représentants des différents secteurs liés aux trois thématiques. Il vise, selon ses initiateurs, à doter la wilaya d’un outil décisionnel, informationnel et cartographique avec une base de données sur les aspects relatifs à la gestion des déchets, l’éclairage publique et l’efficacité énergétique des bâtiments.
Il s’agit, selon l’équipe d’experts géomètres du bureau du R20 chargée de mettre sur pied ce projet, de la mise en place d’un système d’informations géographiques (SIG) qui intervient dans l’appréhension des actions liées aux problématiques retenues. 
La mise en oeuvre de ce système permettra des analyses du territoire plus fines et plus rationnelles, exposées à travers des indicateurs cartographiques plus adaptés aux besoins des gestionnaires et acteurs décisionnels, a-t-on indiqué lors d'un atelier sur ce projet.
"La bonne connaissance du territoire augmentera la perspicacité des décisions prises et consolidera l’efficience des actions entreprises dans l’approche des problèmes inhérents à la gestion des agglomérations", a-t-on précisé.
Le projet de cartographie est composé de trois phases. Il s’agit d’abord de l’étude de l’existant et la spécification des besoins en matière de gestion des déchets, de l’éclairage public et de l’efficacité énergétique.
La collecte d’informations auprès des différents acteurs liés à ces trois thématiques (EPICS, opérateurs privés, direction de l’environnement et divisions spécialisées aux niveaux des communes) a débuté récemment.
Les premiers contacts ont montré l’absence quasi-totale, chez la plupart des partenaires, d’un travail de cartographie à l’aide d’images satellitaires.
En dépit de cette défaillance, de précieuses informations ont pu être recueillies et les partenaires ont montré une disponibilité à coopérer.
Pour la gestion des déchets, il sera question d’étudier la nature, le volume et le type de déchets par unité géographique, définir les producteurs spécifiques, les centres d’entreposage, les centres d’enfouissement techniques (CET) et de traitement et pré-collecte, les points noirs et les circuits de collectes, entre autres.
S’agissant de l’éclairage public, il sera question de faire une catégorisation et typologie d’éclairage par rue et tronçon de rue, définir les armoires de distribution et les lignes de distribution, les luminaires, ainsi que les opérateurs activant dans le domaine.
Pour l’efficacité énergétique, le groupe d’experts se penchera sur la catégorisation de bâtiments, d’équipements utilisés, du type d’énergie et ses sources, ainsi que l’audit énergétique.
D’autre part, la mise en place de cette plateforme "SIG" caractérisant les déchets, l’éclairage public et l’efficacité énergétique, dans le secteur urbain d’Oran, constitué de cinq communes, représente, selon l’équipe chargée de sa mise en place, "une réelle opportunité d’amélioration de la gestion et une base informationnelle solide servant de socle à la définition raisonnée et raisonnable de programme de développement en harmonie avec les aspirations citoyennes".
La même équipe a indiqué qu’un élargissement de ce système à d’autres secteurs intervenant dans la gestion urbaine est envisagé.
De son côté, le directeur du bureau d’Oran du R20, Rachid Bessaoud, a donné un bref aperçu sur le R20 qui représente une organisation non gouvernementale fondée en 2010 par l'ex-gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, dans le but de lutter contre les changements climatiques dans le monde.

APS

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article