Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologique "Nouara"

La Tribune (Algiers)

Le projet de dépollution de oued El Harrach (Alger) et l'aménagement de ses abords, qui sera lancé incessamment par un groupement algéro-coréen, coûtera quelque 38 milliards de DA, a annoncé lundi à Alger le ministre des Ressources en eau M. Abdelmalek Sellal.

S'exprimant devant la presse en marge de l'ouverture du Salon international des équipements, des technologies et des services de l'eau "Siee Pollutec", le ministre a déclaré que "ce projet a été confié à un groupement composé de Cosider et de l'entreprise coréenne Daewoo, spécialisée dans l'environnement, pour un coût avoisinant les 38 milliards de DA".

Le délai de réalisation du projet est de 42 mois, selon lui. Destiné à traiter les eaux de l'oued sur 19 km à travers la réalisation d'une station d'épuration, le nouveau projet consistera aussi à aménager des aires de loisirs sur les deux rives du cours d'eau pollué depuis plusieurs décennies par les rejets des unités industrielles, a expliqué M. Sellal.

"A travers de grands travaux d'aménagements sur les deux rives de l'oued, il y aura six terrains de sport gazonnés ouverts au grand public, des aires de plaisance mais aussi une maison de l'environnement asiatique, un musée Afrique et une mosquée", a encore indiqué le ministre.

Selon les précisions de M. Sellal, "dès l'achèvement du projet, des eaux épurées et propres vont couler dans l'oued en permanence, car, a-t-il dit, les eaux épurées rejetées à la mer par la station de Baraki seront pompées et canalisées vers oued El Harrach".

La gestion de cet espace, une fois achevé, sera confiée à l'entreprise coréenne Daewoo qui devra, selon M. Sellal, s'occuper de la maintenance des équipements avec l'Office des parcs de loisirs d'Alger (Opla) pour une durée de deux ans.

En outre, de vastes espaces verts seront aménagés le long des abords de l'oued qui seront plantés par des espèces spéciales pouvant contribuer à la dépollution des eaux de l'oued et à l'élimination des mauvaises odeurs qu'il dégage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article