Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

http://www.maghrebemergent.info/


Le chercheur Mohamed Berzig a présenté, jeudi à Alger, un procédé de fabrication de panneaux rigides en demi-plein à composition modulaire à base de plante (l’Arundo donax), une invention susceptible de contribuer à la préservation de l’environnement.

Dans une déclaration à l’APS à l’issue de la présentation de son invention à l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (Anvredet), M. Berzig a précisé que cette invention, qui est le fruit d’une recherche scientifique, "vise à aboutir à un développement économique et social tout en tenant compte de l’équilibre écologique".

"Pour ce faire, j’ai pensé à collecter l’Arundo donax et l’exploiter dans la fabrication de panneaux rigides en demi-plein", a indiqué M. Berzig, ajoutant que cette invention est intervenue après de longues années d’efforts.

Ce type de plantes disponible dans les zones humides, notamment dans la région de la Méditerranée, peut être utilisé techniquement dans la fabrication de panneaux rigides en demi-plein. En outre, cette plante est préconisée dans la fabrication des meubles, la rénovation des lieux propices à la détente, l’industrie du design et le lambrissage à revêtement adapté aux pièces humides. Les panneaux rigides fabriqués à base d’Arundo donax peuvent être utilisés dans l’extinction des feux et l’industrie des navires et des véhicules.

Pour sa part, le directeur général de l’Anvredet, Mohamed Taybi, a souligné l’importance de promouvoir l’invention au service du développement économique et la pérennité des établissements industriels. Le responsable a préconisé le renforcement de ce genre de recherches en faveur des établissements industriels qui manquent d’invention et d’innovation, insistant sur l’impératif de soutenir les partenariats entre les universités, les instances de recherche scientifique et les entreprises en vue d’encourager l’invention.

M. Taybi a mis en avant l’importance de renforcer la transformation technologique à condition, a-t-il dit, qu’elle soit locale, c’est-à-dire entre des chercheurs algériens tout en tirant profit des expériences des pays développés.

APS
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article