Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologique "Nouara"

L’Algérie exploite mal ses potentialités en matière d’économie verte. Les 200 participants à la conférence sur le « Développement et promotion de l’économie verte » et l’« Employabilité et l’entrepreunariat pour les jeunes et les femmes dans l’économie verte en Algérie », organisée conjointement par le ministère algérien de l’Industrie et l’agence allemande de coopération internationale « GIZ », les 27 et 28 mars, se sont mis d’accord sur l’urgence de l’émergence d’un tissu de PME à même d’exploiter les immenses gisements qu’offre l’économie verte en Algérie. (Photo AFP)

 

Selon le directeur général de la PME au ministère de l’Industrie, le programme des énergies renouvelables lancé en 2011 et doté d’une enveloppe de 62 milliards de dollars permettra la création d’ici 2025 de 137 000 emplois.

Il y a lieu de relever que ces prévisions des autorités algériennes sont nettement en deçà de celles de la GIZ qui a lancé début 2010 une étude sur la question. Pour l’agence allemande, pas moins de 1,4 millions d’emplois seront créés à l’horizon 2025 dans des activités en rapport avec l’économie verte.

Selon cette étude, quelque 600 000 personnes travaillent dans des activités liées à l’économie verte (le recyclage des déchets ménagers, l’agriculture, les énergies renouvelables,…). Les femmes ne sont pas très portées sur les professions dites vertes : elles sont à peine 14 574 à exercer ce genre d’activités.

Pour l’agence allemande, les Algériens ont pris conscience que la protection de l’environnement est devenue une opportunité d’investissements générateurs de croissance et d’emplois. Mais elle déplore que le concept d’économie verte ne soit pas très répandu dans le pays et reste quasiment absent de la littérature politique et économique.

La solution ? Entre autres actions préconisées par les experts de la GIZ : le lancement de programmes de communication pour orienter les jeunes et les femmes en particulier vers ce secteur, l’élaboration d’une nomenclature des emplois et des métiers verts en Algérie dans le but de vulgariser ce concept.

Yacine Ouchikh

 

http://www.lecourrierdelatlas.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article