Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Environnement

  • Algérie Presse Service
  • mercredi 30 juillet 2014 16:03

Le consultant en énergie Tewfik Hasni a plaidé pour la mise en place d'un règlement sur l’importation des appareils électroménagers, souvent énergivores, soulignant qu'il fallait agir sur la tarification pour que les foyers réduisent leur consommation de 60% actuellement à 30% pour parvenir à l’efficacité énergétique. Entretien.

Pourquoi est-il important d’inciter les ménages à réduire leur consommation ?

Actuellement, 60% de l’électricité est consommée par les ménages alors que la consommation du secteur industriel ne dépasse pas 5%, sachant qu'il faut développer la consommation dans ce secteur pour parvenir à un taux de croissance escompté de 7%. A ce moment-là, 40% de la consommation sera du fait de l’industrie même si ce secteur est aussi soumis aux règles d’efficacité énergétique.
Les ménages doivent réduire leur consommation de 60% à 30% pour parvenir à l’efficacité énergétique, y compris en agissant sur la tarification. Ce niveau est aussi conforme aux normes internationales.
D’ailleurs, l’Algérien consomme deux fois plus d’électricité comparativement aux citoyens européens et ceux des pays développés. Pour réduire la consommation, il faut s’orienter vers les équipements des ménages car on peut agir rapidement sur ce segment. Un règlement sur l’importation des appareils électroménagers s'avère nécessaire car ils sont énergivores y compris les climatiseurs qui ne sont pas toujours aux normes.

Quelles sont les conditions à remplir pour parvenir à une efficacité énergétique apte à rationaliser la consommation de l’électricité des ménages et des autres secteurs ?

L’efficacité énergétique consiste en la recherche de moyens de réduire et d’optimiser la consommation d'énergie mais aussi de limiter le gaspillage de cette ressource. Dans les foyers, il y a des équipements énergivores qui consomment davantage d’électricité que d’autres appareils qui répondent aux normes d’économie d’énergie.
Des campagnes de sensibilisation sont lancées pour inciter les ménages à réduire leur consommation mais elles n’ont pas pu générer de résultats. Tant que les gens ne sont pas touchés dans leurs poches, on ne pourra réussir dans cette quête de réduction de consommation de l’énergie.


Est-ce que d’autres actions peuvent être envisagées en ce qui concerne le secteur de la construction ?

L’optimisation de la consommation des ménages peut conduire à l’utilisation de 300 à 400 KW par bimestre ce qui correspond à la norme. Les ménages qui dépassent ce seuil doivent payer un tarif plus élevé. Dans les foyers, il faut qu'une décision soit prise en vue d'encourager l'utilisation des chauffe-eau solaires pour réduire la consommation et le coût de l’installation est infime en comparaison au coût global du logement.
Il faut aussi que les habitations respectent les normes d’isolation thermique et les ménages qui réalisant des réhabilitations afin de parvenir à la rationalisation de l’énergie doivent bénéficier d’un crédit pour effectuer les travaux.
Il faut aussi utiliser les matériaux de construction qui aident à parvenir à cette fin et des études sont effectuées pour développer des techniques de construction capables de rationaliser la consommation d'énergie dans les ménages.
Avec l’ensemble de ces mesures, on peut parvenir à réduire de 25%, voire plus, la consommation des foyers.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article