Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologique Nouara

http://www.maghrebemergent.com/


Des opérations de développement de la réserve naturelle de Tinerkouk, dans la wilaya d’Adrar, ont été lancées mardi en présence du président de la "Fondation Déserts du Monde", Cherif Rahmani.

Cette opération d’envergure, ciblant cette région située sur le territoire de la daïra de Tinerkouk (280 km d’Adrar), s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la biodiversité et la mise en œuvre du programme onusien pour la lutte contre la désertification, a indiqué M. Rahmani.

La "Fondation Déserts du Monde" vise, par cette opération, la préservation du patrimoine culturel local et civilisationnel de la région, à travers la protection et la réhabilitation de certaines espèces floristique et faunistique vivant dans la région de Gourara, notamment la gazelle du désert, et le palmier dattier dont la variété "Tin Nasser", plus adaptée aux spécificités environnementales locales, ont indiqué les responsables du secteur de l’environnement.

Ces opérations de développement devront aussi permettre, selon la même source, la création de nouveaux emplois pour les habitants de cette région saharienne.

M. Rahmani a, à cette occasion, posé la première pierre pour la réalisation de quatre résidences touristiques de 150 m2 chacune, à l’intérieur de la réserve naturelle.

Faisant partie de 15 structures similaires projetées au niveau de la réserve en question, ce projet a bénéficié d’un financement de 80 millions de DA, selon les explications fournies.

Ces opérations consistent aussi en la plantation, sur un hectare, de 100 palmiers dattiers dans cette réserve, après avoir y réalisé et équipé un forage agricole, a-t-on expliqué.

Le président de la "Fondation Déserts du monde" a exhorté, à cette occasion, les responsables concernés à œuvrer au renforcement de cette réserve naturelle par la réalisation de deux autres forages en vue de son éventuelle extension sur 5 autres hectares.

Un appel d’offres a été lancé pour la réalisation d’un projet de centre de développement des ressources biologiques, dont la première pierre a été posée l’année dernière par M. Rahmani.

Créée en 2003 sur une superficie de 4.919 hectares, la réserve de Tinerkouk, qui renferme un village touristique écologique de 300 hectares, a bénéficié d’une série d’actions de plantation de palmiers dattiers sur une surface de 5,5 hectares, ont fait savoir les responsables de la direction de l’Environnement de la wilaya d’Adrar.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article