Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Algerie Oran Bouyouyou, le train touristique



Redonner au tourisme ses lettres de noblesse. C'est dans cet objectif que de jeunes mécaniciens et ingénieurs ont conçu le "Bouyouyou", un train de tourisme destiné à pourvoir Oran d'un service de transport touristique, à l'instar de bien d'autres villes méditerranéennes. Ce train à pneumatiques, qui roule donc sur le bitume et non sur des rails, tire son nom d'un train à vapeur qui a cessé de siffler en 1949 après avoir longtemps relié Oran à la commune thermale de Hammam Bouhadjar (Ain Témouchent) sur 70 km. Selon le maître de ce projet touristique et de loisirs, Mounir Ghoul, sa mise en service n'attend que l'autorisation des services compétents. Randonneurs, estivants et autres vacanciers pourront dès lors (peut-être dès cet été) l'emprunter à destination des différentes zones touristiques et plages dont regorge la capitale de l'Ouest. Aujourd'hui, la simple évocation du nom de ce train provoque invariablement un rictus de nostalgie sur les visages des anciens d'Oran. "Jeunes et pleins d'énergie, nous nous précipitions en groupes compacts vers la gare pour entendre le doux vacarme que faisait ce train", se remémore l'un d'eux. L'attachement pour ce train, on le retrouve jusque dans les qasidates des vieux cheikhs et des chansons rai, rappelle un guide touristique. Si le train à vapeur faisait le spectacle à une certaine époque, le train touristique fait, lui, l'évènement chaque fois qu'il est présenté au Palais des expositions d'Oran à l'occasion de différentes manifestations culturelles et touristiques. La curiosité a poussé certains visiteurs à monter dans ce prototype de couleur blanche composé de deux wagons de 40 sièges chacun et orné, à l'intérieur, d'images de monuments historiques et archéologiques d'Oran. Le toit découvert permet, en plus, aux passagers de mieux tirer profit des charmes de la nature et de l'agglomération d'Oran. Ce moyen de locomotion et d'agrément, conçu selon les normes établies dans les domaines du transport et du tourisme, roule à une vitesse de 25 km/h et s'adapte à toutes sortes de déplacements dans et autour de la ville. Il peut également circuler dans les parcs, les plages et autres sites, précise le promoteur de cette initiative unique en son genre dans la wilaya, et qui pense que ce nouveau moyen de transport aidera à l'animation des différents événements que vit Oran (festivals, conférences, floralies...) ainsi que le transport des touristes vers leurs lieux de résidence et de séjour ou vers les ports et aéroports par le biais de partenariats avec les agences de voyages et les tours operators. Le propriétaire du train envisage, une fois qu'il aura obtenu les autorisations nécessaires, de mettre en circulation un total de cinq trains touristiques pouvant générer une vingtaine de postes d'emploi. Trois de ces véhicules seront réservés, promet-il, aux nécessiteux comme les locataires des établissements sociaux, l'enfance assistée et les cancéreux du centre Misserghine qui pourront ainsi bénéficier de visites guidées gratuites avec le précieux concours de différents sponsors. Avec ce train très spécial, Oran pourra alors espérer la réhabilitation d'autres moyens de locomotion touristiques tels que les calèches et leurs chevaux dont l'agréable son sur les pavés de la ville résonne toujours dans les mémoires nostalgiques de l'impérissable "bon vieux temps".R.R.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article