Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

APS

  • mardi 20 août 2013 13:49

Le directeur général de l’Agence nationale des déchets (AND), Lazhari Gourine, a indiqué mardi à Alger que 10,3 millions de tonnes de déchets domestiques étaient générés chaque année au niveau national, soit 75 % du volume global des déchets.

Dans un entretien accordé à l’APS, M. Gourine a souligné la nécessité de développer la gestion des déchets domestiques, rappelant que 110 centres d’enfouissement technique (CET) ont été réalisés pour éradiquer les décharges sauvages et les points noirs.

Evoquant la politique nationale élaborée pour développer les méthodes de gestion des déchets, embellir l’environnement et préserver la santé des citoyens, il a rappelé l’arsenal juridique mis en place depuis 2002 notamment en matière de gestion, de collecte et de tri des déchets ménagers.

La bonne gestion des déchets requiert une formation spécialisée et une éducation environnementale des citoyens, estime le responsable qui indique qu’entre 18.000 et 20.000 stagiaires ont bénéficié d’une formation en matière de gestion des CET.

Dans ce cadre, M. Gourine a annoncé qu’une convention sera "prochainement" signée avec le ministère de la Formation et de l’enseignement professionnels pour définir les principaux axes à introduire dans le domaine de la formation environnementale au niveau des instituts de formation pour la promotion de l’environnement en Algérie.

Une gestion efficace des CET pour assurer leur durabilité

Par ailleurs, M. Gourine a insisté sur l’importance de "la bonne" gestion des CET par des agents qualifiés, à travers l’utilisation de moyens techniques nouveaux pour assurer leur durabilité.

A cet effet, il a souligné la nécessité de confier la gestion des CET à des professionnels, à travers le recours à des partenariats avec des entreprises spécialisées "pour éviter à l’avenir des catastrophes écologiques", à l’image de la décharge d’Ouled Fayet (Alger).

Cette décharge sera définitivement fermée en décembre prochain et sera transformée en un jardin public, a-t-il indiqué.

La décharge d’Oued Smar a également été définitivement fermée en juin 2012. Une étude est actuellement en cours pour y réaliser un jardin public dans le cadre de l’extension des espaces verts.

Les deux décharges, a-t-il dit, seront remplacées par des CET, indiquant que le CET de Hamici a été récemment mis en service pour la réception des déchets des communes de la région ouest d’Alger.

D’autres centres seront ouverts à Corso et Reghaïa (est d’Alger) pour régler le problème de gestion des déchets ménagers dans ces régions.

Evoquant l’importance du recyclage des déchets, M. Gourine a insisté sur le renforcement de l’investissement à travers l’exploitation des déchets, précisant que le taux d’investissement dans ce domaine ne dépassait pas 7%.

Le responsable, qui estime nécessaire la création de micro entreprises en matière de recyclage des déchets, rappelle que l’agence a pris en charge 55 stagiaires pour la création de micro entreprises spécialisées dans la gestion, l’exploitation et le recyclage des déchets.

Les déchets hospitaliers s’élèvent à 34.000 tonnes annuellement, a-t-il indiqué, précisant que plus de 4.000 tonnes de médicaments périmés sont encore stockés.

La quantité de déchets spécifiques stockés (produits chimiques et huiles usagers notamment) s’élève à 2.500 tonnes et celle des déchets de pesticides à 140 tonnes.


APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article