Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

11 JUILLET 2012

DZ,LEMAGHREBDZ.COM,NATIONAL

Un communiqué rendu public hier, par le ministère de l’Agriculture et duDéveloppement rural, indique que le département que dirige M.Rachid Benaïssa et le programmedes Nations unies pour le développement(PNUD), ont paraphé, au siège  de la Direction générale des forêts, à Alger, un projet d’appui au programme de renforcement des capacités humaines et d’assistance technique (PRCHAT) pour la mise en œuvre des programmes du renouveau rural, en présence de MM. Mamadou Mbaye et Merzak Belhimeur, respectivement représentant résident du PNUD en Algérie, et directeur général des relations économiques et de la coopération au ministère des Affaires étrangères. Ce projet, qui s’étalera jusqu’à 2015,  vise à appuyer la mise en œuvre des programmes durenouveau rural qui offre un cadre opérationnel permettant de répondre aux objectifs prioritaires de revitalisation économique et sociale des espaces ruraux, dans un contexte de durabilité et de bonne gouvernance. Sa mise en œuvre nécessite le renforcement de capacitésdes acteurs locaux, l’intégration à la base des dispositifs mis en place par les différents secteurs  dans la perspective de synergies économiques, sociales et environnementales, lapromotion de nouvelles relations de partenariat entre les différents acteurs des sphères économiques, institutionnelles et de la société civile qui constitue une condition fondamentale à son approbation par les intervenants du développement rural au niveau le plus décentralisé. Aussi, les actions entreprises dans ce projet viendront accompagner la mise en œuvre, sur le terrain, des projets lancés dans le cadre des programmes du renouveau rural (2010-2014), et qui totalisent, à l’heure actuelle, 5 368 PPDRI (Projets de proximité dedéveloppement rural intégré), dans 1384 communes, au profit de 790 336 ménages ruraux, dans 5 649 localités, et touchant une population de 4147410. Tant est si bien que ceprogramme contribuera à coup sûr à améliorer la gouvernance des territoires ruraux en permettant aux acteurs du développement et à leurs représentants de s’approprier les principes, démarches et outils de la politique du renouveau rural et d’améliorer leursinterventions dans la formulation des projets, dans la mise en œuvre leur suivi et évaluation et de s’intégrer dans des mécanismes de concertation favorisant la promotion de relations de partenariat entre les organisations de la société civile, les administrations locales et les porteurs de projets.
Lamia Z.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article