Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologieen Algérie

Algérie - Projet pilote de système d’observation côtière dans le Centre du pays



Un projet pilote portant sur la mise en place d’un système d’observation côtière est programmé au niveau du littoral de la région Centre du pays, a-t-on appris jeudi à l’occasion des 3èmes journées d’études sur les sciences de la mer, organisées dans la commune balnéaire d’Aïn El-Turck (Oran).

Cette opération vise la création d’un Système d’observation de la mer dans le bassin algérien, abrégé par l’acronyme "Somba", qui sera constitué d’instruments et capteurs à haute résolution permettant de mesurer divers paramètres tels que la température, la salinité, les courants et les vagues, a expliqué le responsable du projet, M. Mokhtar Guerfi.

Ce dispositif de collecte des données marines et côtières sera complété par une unité de gestion de ces informations au profit de la recherche scientifique, de la défense nationale, de la sécurité maritime, de la pêche et aquaculture, du tourisme et du développement durable, a précisé M. Guerfi, également membre du Réseau algérien des sciences de la mer (RASMER).

Les composantes de l’observatoire en projet consistent en un système de bouées pour les paramètres météorologiques, un système de surveillance de la qualité de l’environnement, un réseau d’observation du niveau de la mer, un réseau d’observation de la météorologie marine adossé à celui de l’Office national de météorologie (ONM) et une station de réception, de traitement et d’archivage des données satellitaires.

Cette action est prévue dans le cadre du programme "MerMex-Algérie", initié dans le cadre de la participation algérienne au programme scientifique international "Mistrals" dédié à la compréhension du fonctionnement environnemental du bassin Méditerranéen sous la pression du changement global.

"Mistrals" est fondé sur sept programmes thématiques, dont "MerMex" (Marine mediterranean experiment) qui est centré sur les évolutions biogéochimiques qui vont s’opérer au sein de la mer méditerranée, du fait des changements naturels comme des impacts socio-économiques, et sur la manière dont ils vont influer sur les écosystèmes marins et la biodiversité.

Les participants à cette journée d’études ont souhaité plein succès au projet pilote "Somba" du littoral Centre (Tipasa-Baie d’Alger) qui sera renforcé par des systèmes similaires au niveau des zones côtières Est (Annaba-Skikda) et Ouest (Arzew-Oran).

Une centaine de chercheurs et jeunes doctorants ont pris part à cette manifestation, organisée deux jours durant, par la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique (DG-RSDT), à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des Océans.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article