Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

  • mercredi 31 juillet 2013 12:22

L’Ecole technique de Blida (ETB) du groupe Sonelgaz a lancé en juillet trois nouvelles sessions de formation dans les énergies renouvelables au profit de jeunes sous-traitants et universitaires, a-t-on appris auprès de Sonelgaz.
Ces nouvelles formations portent sur des spécialités liées à l’intégration à l’énergie solaire photovoltaïque, l’installation et la maintenance des systèmes chauffe-eau solaire individuel, ainsi que l’installation et la maintenance des systèmes photovoltaïques autonomes, selon l’ETB qui organise cette action de formation en collaboration avec le Centre de développement des énergies renouvelables (CDER).

Elles ont pour objectif de "promouvoir et de stimuler les activités de la sous-traitance dans le domaine des énergies renouvelables en impliquant de jeunes porteurs de projets dans le cadre des dispositifs de micro-crédit ou à la recherche d’emploi, ainsi que les universitaires en quête de pratique dans ce domaine".

Il s’agit de la deuxième action du genre après celle lancée en avril dernier et qui était suivie par une trentaine de stagiaires de divers horizons.

La formation sur l’intégration à l’énergie solaire photovoltaïque a pour objectif d’offrir aux porteurs de projets les connaissances et les informations nécessaires pour le suivi des projets solaires photovoltaïques.

D’une durée de 5 jours, cette formation est encadrée par une équipe pédagogique composée de formateurs spécialisés.

A l’issue de ce cycle court, les porteurs de projets formés "devraient acquérir des notions sur le gisement solaire et comprendre le principe d’utilisation et d’installation des composants solaires photovoltaïques", a-t-on expliqué.

S’agissant de la formation sur l’installation et la maintenance du système chauffe-eau solaire individuel, ses initiateurs précisent qu’elle vise à "préparer une ressource humaine qualifiée à une meilleure prise en charge de l’installation, la mise en service et la maintenance des chauffe-eau solaires individuels".

Les sous-traitants ayant bénéficié de cette formation seront en mesure d’assurer l’installation, le raccordement et la mise en service du système chauffe-eau solaire individuel, ainsi que sa maintenance.

La formation sur l’installation et la maintenance des systèmes photovoltaïques autonomes vise, quant à elle, à préparer une ressource humaine qualifiée pour une meilleure prise en charge des installations photovoltaïques autonomes.

Adopté en février 2011 par le Conseil des ministres, le Programme national de développement des énergies renouvelables (PNR) prévoit ainsi une production de 22.000 MW d’électricité de source renouvelable, notamment solaire et éolienne, destinée au marché intérieur, en plus de 10.000 MW supplémentaires à exporter pour les 20 prochaines années. Ceci correspond à 40% de la production globale d’électricité d’ici 2030 et le double de la capacité actuelle du parc national de production d’électricité.

Outre la satisfaction des besoins en énergie, ce programme, pour lequel une enveloppe initiale de 60 milliards de dollars a été consacrée, constituera aussi un vecteur de développement d’une industrie nationale des énergies renouvelables qui s’appuiera sur les compétences algériennes existantes et en mettant en valeur l’effort de recherche et de développement dans les différents domaines liés à cette industrie.

APS

http://www.maghrebemergent.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article