Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

 

Une virée à la Marsa, ville balnéaire de la wilaya de Skikda en date du mercredi 22 août 2012.

La mer était calme, drapeau vert et fréquentation moyenne. Une bonne journée de baignade. Par contre, beaucoup de feux dans les forêts, parcelles agricoles, décharges sauvages... tout le long du trajet entre Constantine et cette ville côtière, observés à l'aller et au retour dans l’après-midi. Beaucoup de colonnes de fumées qui mettent à rude épreuve la flore et la faune algérienne et les projets de développement (arboriculture fruitière, ruchers, étables...). Par endroit, certains "pseudo" fellahs pratiquent le brûlis des chaumes sans mesure préventive...et des conséquences fâcheuses qui en résulte en matière écologique et environnementale ou le nettoiement par le feu comme moyen d'entretien. Cas du jardin public de Sousse à Constantine, durant le mois de Ramadhan de cette année. Ne suffisant pas du stress hydrique, le couvert végétal fait face aux flammes qui le rongent, le calcinent et le réduisent en cendre et les animaux qui sont obligés de fuir avec des pertes dans leur rang. Des tableaux de désolation...par l'indifférence de l'homme, qui ne pratique plus les travaux préventifs contre le feu et qui ne le combat plus mais le provoque le plus souvent sans poursuite pénale. C'est l'indifférence totale...et à l'automne prochain on reparlera ENCORE de l'arbre et de volontariat...et on célebrera la journée mondiale de l'Arbre, de l'Environnement et de la Biodiversité. Par Karaali Abdelouahab Fait à Constantine, le jeudi 23 août 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article