Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

http://www.maghrebemergent.info/

 

DIMANCHE, 18 NOVEMBRE 2012 10:54 





Un virus marin est à l’origine de la mort d’un "grand nombre" de mérous sur les côtes ouest de Skikda, un phénomène observé depuis plusieurs jours, a indiqué samedi à l’APS le directeur de la Pêche et des ressources halieutiques.

M. Abdelhamid Brahmia a précisé que ce virus a été détecté en Méditerranée par un laboratoire d’océanographie, à Annaba, et par le Centre national de recherche et de développement de la pêche et de l’aquaculture (CNRDPA).

Ce virus affecte spécifiquement ce genre de poissons dont plusieurs centaines étaient visibles à la surface de l’eau, à Tamanar, à Béni Said et à Ain Douala.

Des chercheurs français et algériens s’emploient à rechercher les causes de l’apparition de ce virus qui frappe le mérou mais n’affecte en rien l’homme.

Ce sont des riverains et des pêcheurs qui ont découvert des poissons morts flottant sur la surface de l’eau. Un vétérinaire dépêché sur les lieux a observé des plaies au niveau de l’œil et sur la peau, portant des tâches jaunâtres sur la surface du foie de certains sujets.

Le CNRDPA a également dépêché des experts sur les lieux, à l’initiative du ministère de tutelle, souligne la même source.

Poisson emblématique des fonds rocheux méditerranéens, ce serranidé est très apprécié pour sa chair et surtout des trophées de chasse sous-marine à cause de sa grande taille. Il pèse entre 25 et 35 kg et vendu au prix de 700 DA le kg.

APS
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article