Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

http://www.tsa-algerie.com 
16/08/2012  

Qui est responsable de l’absence de prévisions fiables sur l’évolution de la consommation électrique ? Mise en cause, Sonelgaz a affirmé qu’elle n’était pas directement à l’origine des prévisions. Pour sa part, la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG) se défend de s’être trompée de prévisions sur la croissance de la consommation d’électricité. « Nos prévisions actualisées en 2008 sont très proches de la réalité. Nous sommes à quelques mégawatts près », assure ce jeudi 16 août àTSA la direction de la CREG. « Nos prévisions n’ont jamais été remises en cause par Sonelgaz », note‑t‑elle. Comprendre : Sonelgaz connaissait les prévisions de la CREG dès 2008.

Depuis le début de l’été, Sonelgaz procède à des délestages électriques. Toutes les régions du pays sont touchées, y compris Alger. La région sud‑est est la plus affectée par les coupures d’électricité, en raison de l’insuffisance du réseau de transport. Un retard dans la réalisation d’une ligne haute tension de 400 KW entre Barika et M’Sila est la principale cause du manque d’électricité dans les régions du sud‑est, selon la direction de la CREG qui pointe du doigt un retard dans la réalisation de centrales électriques et d’équipements de transport et de distribution de l’électricité. « Il y a eu des retards dans la construction de la centrale électrique de 1 200 MW de Koudiat Draouch et la réalisation de nouvelles lignes de transport de l’électricité », explique‑t‑elle. La centrale électrique de Koudiat Draouch, dans la wilaya d’El Tarf, confiée en 2008 au groupement américano‑espagnol GE‑Iberdrola, devait être livrée en 2011.

 La CREG précise que jusqu’à 2010, le taux de croissance de la consommation d’électricité était de 6 %, avant de bondir à 14,5 % en 2012, en raison du boom de la climatisation constaté ces deux dernières années. « Le taux de pénétration de la climatisation chez les ménages est passé de 13 % en 2008 à 33 % en 2010 », explique la CREG qui va lancer une enquête pour déterminer ce taux de pénétration en 2012. « Il y a eu un boom de la climatisation depuis 2011 », reconnaît la CREG. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article