Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web écologique NOUARA

 

La Dépêche de Kabylie

 

 

Le ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire, Chérif Rahmani, a mis l’accent hier à Alger sur la nécessité d’aller vers l’économie verte. Estimant que c’est une obligation historique.

“L’économie verte n’est pas un slogan, c’est une obligation historique”, a déclaré le ministre sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio nationale. Estimant que les données internationales exigeront un autre régime, qui ne sera plus fondé sur les exploitations excessives des ressources. A cet effet, le ministre plaide pour la mise en place d’une économie verte en Algérie. “On doit avoir une agriculture biologique, économiser l’eau, aller aux énergies nouvelles”, a souligné le ministre. Abordant le changement climatique, Chérif Rahmani, qui a pris part au dernier sommet de Durban en Afrique du Sud sur le changement climatique, a tenu à préciser que “c’est aux responsables de la pollution d’assumer la dépollution. L’Afrique ne pollue pas au-delà de 4% de l’ensemble de la pollution mondiale. Elle n’a pas d’obligation. Il faut qu’on règle le passif d’un ou deux siècles de pollution”, a indiqué le même responsable.

Ajoutant que l’Algérie n’est pas obligée de freiner son économie à cause des contraintes étrangères qui sont “illégitimes” et “non équitables” selon le ministre. Dans ce sens, ce dernier a indiqué que l’Algérie ne prend aucune position quant à l’imposition de la taxe sur les hydrocarbures. “L’Algérie ne singularise pas, ne fait d’exception et ne s’oppose pas”, a-t-il précisé. Soulignant que le gouvernement essaye de trouver un point de convergence entre ses différentes appartenances.

Samira Saïdj

Par

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article