Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

 

Pour la protection de l’environnement en Algérie

 

La protection et la sauvegarde de l’environnement en Algérie doit allier les volets de la "sensibilisation" et celui de la "répression".

lundi 10 mars 2008.

Les campagnes de sensibilisation, les conférences, les journées d’étude, les rencontres et les séminaires organisés à coups de milliards, par le ministère de l’Environnement, n’ont toujours pas atteint les résultats escomptés en faveur de la protection de l’environnement en Algérie. En effet, la protection de l’environnement est une mission qu’on ne peut confier à un seul ministère, mais nécessite l’implication de l’ensemble des acteurs de la société. Sans la participation effective des citoyens, la tâche ne sera que compliquée, voire impossible. A ce sujet, il faut souligner que les citoyens demeurent insensibles aux différentes campagnes menées, depuis des années, par le département de M. Rahmani. La campagne contre le sachet noir en est une parfaire illustration. En effet, après avoir disparu de nos magasins, le sachet noir est de retour depuis quelques mois.

La protection de l’environnement en Algérie doit se tailler la part du lion dans le programme scolaire, car l’éducation à l’environnement est une partie intégrante à la citoyenneté. A cet effet, il faut dispenser aux élèves une formation de qualité. Cela nécessite de grands efforts du ministère de l’Education nationale, car même l’éducation religieuse qui incite à la propreté ne semble avoir aucune influence sur le comportement des élèves qui continuent à jeter leurs déchets dans les salles de classe... Malheureusement, un tel comportement n’est pas étranger aux adultes. Nombreux parmi ces derniers jettent des déchets par les fenêtres de leur maison, alors que des poubelles existent. Inventé, en 1884, par le préfet de Grenoble, Eugène Poubelle, ce récipient n’est toujours pas utilisée dans notre pays. Aujourd’hui, le citoyen doit être obligé d’utiliser la poubelle au risque de se voir infliger des amendes et des sanctions exemplaires. Faut-il rappeler que seul le retrait de permis de conduire a obligé les conducteurs algériens à utiliser la ceinture de sécurité ? La sensibilisation doit être suivie d’actions concrètes.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com

D’après la Tribune

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article