Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Association scientifique de protection de la faune et flore de Bouzguène :pour que la nature reprenne son souffle" par CHAFIKA KAHLAL (Midi Libre)

L’Association scientifique de protection de la nature et de l’espèce animale de Bouzguène dans la wilaya de Tizi-Ouzou active depuis 1995, année de sa création, au profit de la nature et des animaux. Il faut dire qu’aujourd’hui l’environnement et l’écologie en général, semblent constituer les première préoccupations des autorités ainsi que du mouvement associatif qui est de plus en plus présent pour préserver l’environnement par l’organisation de journées de sensibilisation et d’information sur l’importance de respecter l’élément fondamental qui constitue le bonheur et l’essence de l’être humain, à savoir la nature. L’ASPNEA est une association qui lutte pour préserver les ressources naturelles et l’environnement, nous dira Tayeb Touazi, secrétaire général de ladite association. « Nous travaillons pour contribuer à l’édification d un monde meilleur », explique notre interlocuteur. Il faut dire que les activités de cette organisation se concentrent sur la sensibilisation des citoyens d’abord et la contribution dans la promotion de l’écologie ensuite. « Nous travaillions essentiellement avec le citoyen, le premier responsable de tout danger qui touche à la nature et le premier bénéficiaires de ses bienfaits », nous dit-il. La protection de l’environnement et de la nature, la gestion et le contrôle du comportement du citoyen envers l’environnement est l’un de buts principaux de cette association dont le premier responsable explique : « Nous essayons de développer une action éducative environnementale en milieu de jeunes en utilisant tous les moyens dont la sensibilisation et l’information et en organisant aussi des sorties de découvertes dans différentes régions du pays. Nous utilisons même les loisirs pour développer la culture environnementale et écologique». Pour une planète verte et une Algérie blanche, dont l’air est pur, les membre de ladite association ont participé à plusieurs rencontres tenues pour la protection de l’environnement afin d’apprendre et maîtriser les méthodes de transmission d’une bonne éducation écologique à long terme. Il est important de noter que l’association n’ active pas seulement dans le but de protéger la nature, mais également toute espèce vivante sur terre, du fait qu’elle protège aussi l’espèce animale. Elle cherche aujourd’hui à trouver les meilleures solutions pour préserver les animaux et aider à leur reproduction sachant que la wilaya de Tizi-Ouzou, la région de Bouzguène particulièrement, est très riche en faune et en flore. Une richesse que défendent aujourd’hui les mille membres de l’ association qui active sur tout le territoire. En effet du sud au nord et de l’est à l’ouest tout être vivant mérite attention pour l’association. Cette dernière a participé à plusieurs manifestations, dont les Journées de l’environnement, de l’arbre, etc. Ces participations ayant pour but de sensibiliser les citoyens sur l’importance de la nature et initier aussi des actions de nettoyage, de reboisement, des chaînes de reproduction... Rien qu’en mars dernier, environ 600 arbres ont été plantés dans huit villages de Bouzeguène par l’association en partenariat avec l’association sportive Kabylie Evasion et la Maison de jeunes, avec la collaboration des villageois. Les villages concernés sont Ibekarène, Aït-Saïd, Ikoussa, Aït-Semla, Aït-Mizar, Tizouine, Ahrik, Takoucht. Cette initiative répond également au souci de prévenir les glissements de terrain et de restaurer l’environnement forestier, mais aussi de sauver la forêt d’ Akfadou et les maquis de la région de la déforestation effrénée qui les touche ces derniers temps. Les membres de ladite association ont ainsi beaucoup d’autres projets qui n’attendent qu’un peu plus d’attention de la part des autorités concernées lesquels hélas « n’encouragent pas trop les associations et les maigres subventions demeurent très insuffisantes pour concrétiser nos grands objectifs », nous dira M.Touazi. Il faut préciser que l’association offre des formations et compte parmi ses membres des spécialistes que peut consulter toute personne intéressée par la nature, les animaux et leur protection. Un projet de réalisation de pépinière attends son financement pour voir le jour de même qu’un film-documentaire qui aura pour objectif de révéler l’étendue des dégâts environnementaux dans la région de Kabylie, plus particulièrement dans la commune de Bouzguène. Le but étant de sensibiliser le plus grand nombre de personne sur ce phénomène afin de prendre conscience de la situation alarmante. Mieux comprendre pour mieux gérer la situation, faire en sorte de changer nos habitudes au plus vite avant que la situation ne devienne irréversible. C’est à travers un fil conducteur : la voix off, personnage à part entière, que se construit le film. La voix nous invite à nous remettre en question tout en nous fournissant de précieuses informations. Cela et bien d’autres grands projets sont en cours de réalisation, tous au profit de l’écologie et de la protection des animaux. Il est important de noter que le but de l’association reste de développer une culture de protection de l’environnement pour que le citoyen participe à la préservation des richesses naturelles, mais aussi et surtout aider dans sa reproduction pour assurer sa survie. L’association lutte ainsi contre l’incivisme et l’atteinte à l’environnement en tentant d’inculquer la culture de l’hygiène pour lutter contre les diverses pollutions qui participent à une dégradation comportementale flagrante.

Par : CHAFIKA KAHLAL

L'édition du jour Copyright © 2007 Midilibre. All rights reserved.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article