Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Assurer le développement durable de la filière phoénicicole (responsable)" Par Aps

APS
(APS) jeudi 6 décembre 2012 19 : 06

BISKRA - Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du développement rural, Fodhil Ferroukhi, a affirmé jeudi à Biskra que les efforts d’accompagnement consentis par l’Etat au profit de la filière dattes vise à en favoriser le développement durable.

"Des mesures d’appui, d’accompagnement et d’encouragement" sont accordées à cette filière dans le cadre du Programme national du Renouveau agricole et rural dont la finalité est d’asseoir les bases d’un développement durable, a précisé M. Ferroukhi à l’APS en marge de la cérémonie d’ouverture de la fête nationale des dattes.

Le ministère de l’Agriculture œuvre à organiser cette filière au travers de l’installation d’un comité interprofessionnel regroupant l’ensemble des intervenants sur la chaîne de la production phoénicicole nationale, a ajouté le même responsable.

Il a également affirmé que l’Etat déploie des efforts importants pour répondre à la demande des producteurs agricoles en matière d’énergie électrique, faisant état, à ce propos, de l’inscription de 2.000 km de lignes à travers tout le pays.

M. Ferroukhi a également indiqué que la filière enregistre depuis quelques années une importante dynamique avec une croissance considérable de la production qui atteint en 2011 les 7,8 millions de quintaux et qui devrait passer, au terme de l’actuelle saison, à 8,5 millions de quintaux.

Le pays a exporté 76.336 tonnes de dattes en 2011, a encore ajouté le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, rappelant à ce sujet les mesures incitatives mises en place par les pouvoirs publics pour promouvoir les exportations de ce fruit.

L’Algérie possède un patrimoine phoénicicole de 18 millions de palmiers- dattiers et compte plus de 90.000 producteurs dans cette filière qui emploie en permanence 128.000 travailleurs, a ajouté M. Ferroukhi, estimant que les dérivés des dattes à l’exemple du vinaigre et du savon représentent de "véritables gisements" non encore exploités.

Le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du développement rural avait présidé en milieu de journée, à Biskra, la cérémonie d’ouverture de la traditionnelle fête nationale des dattes qui se tient pendant deux jours à la maison de l’artisanat de la capitale des Ziban.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article