Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Babes plaide pour une vision consensuelle sur le mode de développement de l’Algérie" Par Aps

APS mardi 18 juin 2013 15 : 34

ALGER - Le président du Conseil national économique et social (CNES) Mohamed Seghir Babes a plaidé, mardi à Alger, pour une vision consensuelle entre les différents acteurs sur l’avenir et le nouveau mode de développement de l’Algérie.

"Nous voulons mettre en place une vision d’une Algérie gagnante en fixant un cap stratégique partagé à partir d’un consensus national très large sur les questions économiques, sociales et culturelles", a déclaré M. Babes lors du Forum économique et social du cinquantenaire.

Les organisations patronales, syndicales, les différentes institutions de l’Etat et l’ensemble des capacités de réflexion et d’anticipation, doivent être impliquées à l’élaboration de cette "feuille de route consensuelle visant à débattre de l’avenir de l’Algérie au-dessus des appartenances partisanes", a expliqué M. Babes.

La société civile organisée doit être aussi une partie prenante dans ce débat pour "permettre à la citoyenneté responsable de s’exprimer", selon le président du CNES.

"La société civile doit prendre sa responsabilité et délivrer sa voix pour dire qu’elle est un acteur clé des systèmes de gouvernance à tous les niveaux",, a-t-il soutenu.

La plate-forme consensuelle, qui doit être en cohérence avec les plates-formes d’action internationale, portera sur "les premières lignes du futur du pays pour proposer un nouveau mode de gouvernance et de développement durable", dira-t-il.

"Il est temps de construire l’Algérie post 2015. Nous sommes tenus de présenter un agenda dans le débat qui sera ouvert lors de la prochaine assemblée générale des Nations unies (ONU)", a-t-il indiqué.

" Nous devons présenter notre vision au monde et afficher nos ambitions haut et fort" a expliqué M. Babes, ajoutant que cette vision permettra de "placer l’Algérie sur la chaîne de valorisation internationale".

A cet égard, il a souligné que "toutes les énergies et tous les secteurs doivent participer librement, d’une manière décidée, déterminée, planifiée, encadrée et soutenue à la vraie création de richesse, hors de la rente pétrolière, peu importe qu’elles seront les perspectives de la durabilité de ces ressources naturelles".

Le nouveau mode de développement doit être basé sur le rôle d’"Etat stratège", outre son rôle régulateur, selon le président du CNES.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article