Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Ballons bourrés de polluants" Par

http://www.lematin.ch/

 

À un mois de la Coupe du monde, Greenpeace dénonce trois marques de sport, dont Adidas. Selon une étude, le ballon officiel contient des produits toxiques dangereux pour la santé.

 

«Ces substances toxiques sont aussi volatiles. Un simple contact à répétition avec la peau peut engendrer des conséquences dangereuses pour la santé», alerte Françoise Minarro, porte-parole de Greenpeace Suisse. A moins d’un mois de la Coupe du monde au Brésil, l’association monte au créneau. Dans un rapport de 28 pages, elle détaille les doses de quatre substances chimiques présentes dans des vêtements, chaussures, gants et ballons de foot de trois grandes marques de sport, Nike, Puma et plus particulièrement Adidas. «Toutes les trois n’ont pas tenu leurs promesses d’éliminer ces polluants, alors qu’elles s’y étaient engagées en 2011», ajoute-t-elle.

Plusieurs laboratoires indépendants en Grande-Bretagne et en Allemagne ont ainsi testé 33 marchandises vendues dans toute l’Europe pour le Mondial de football. Selon les résultats, le ballon rond officiel Adidas contient un cocktail de produits chimiques néfastes pour l’environnement et la santé. En Suisse, hormis le ballon officiel, les chaussures du modèle «Predator», fabriquées en Indonésie, ont des taux de polluants 14 fois supérieurs à la limite qu’Adidas est censé respecter, selon Greenpeace.

Des polluants dans le sang

«Ces substances sont très persistantes. Une fois qu’elles ont pollué l’eau, on ne peut plus les éliminer. Elles s’accumulent partout et finissent par polluer la chaîne alimentaire», explique Mirjam Kopp, chimiste à Greenpeace Suisse. Et d’ajouter: «En Suisse, l’environnement est déjà pollué, on a retrouvé du perfluorocarbure (PFC) dans la neige des Alpes suisses. Dans les pays producteurs, comme en Chine, on a retrouvé ce PFC dans le sang des gens. En Suisse, on est moins exposé directement, mais les risques existent. Ils peuvent interférer sur le système hormonal et sont cancérigènes.»

Du côté d’Adidas, la marque conteste en bloc un quelconque danger: «Aucune des marchandises mentionnées ne représente un risque pour la santé des consommateurs, insiste Katja Schreiber, porte-parole de la firme allemande. Nous exigeons que Greenpeace nous transfère les détails quant aux procédures des tests, afin de vérifier les résultats par des instituts indépendants.»(Le Matin)

Créé: 19.05.2014, 07h08

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article