Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

http://www.algerie1.com/

 
Par Agence | 07/07/2012 | 16:17Share on facebookShare on print

Deux importants projets énergétiques ont été réalisés et mis en exploitation, ces trois dernières années, à travers la wilaya de Bechar, dans le but d’améliorer les conditions de vie du citoyen. Le premier projet a porté sur la connexion en mai 2009 de la wilaya de Bechar au réseau national électrique, à travers la réalisation d’une ligne de 400 KV Naâma-Bechar, longue de 350 km, qui a totalement sécurisé la production et la distribution de cette énergie dans la wilaya.

Auparavant, les 21 communes de la wilaya étaient confrontées aux contraintes des coupures de courant et des perturbations des réseaux de distribution, notamment en période estivale, avant la mise en service de cette ligne qui a nécessité un investissement de 960 millions de DA pour sa réalisation et son équipement, en plus de l’installation de trois postes blindés pour la distribution de cette énergie dans la ville de Bechar.

Cette réalisation a été suivie par la rénovation partielle des réseaux de distribution à travers la commune du chef lieu de wilaya, pour un coût de plus de 200 millions de DA, dans le but de mieux répondre aux besoins des habitants en énergie électrique, a-t-on indiqué à la direction locale du secteur de l’Energie et des mines (DME).

Mise en service de la ligne 60 KV Bechar-Beni-Ounif

En marge de cette opération d’envergure, il a été également procédé à la réalisation et la mise en service d’une ligne de 60 KV Bechar-Beni-Ounif sur un linéaire de 110 KM, pour mettre fin aussi aux contraintes des coupures et perturbations sur le réseau de distribution des habitants de cette commune frontalière.

Un montant de plus de 250 millions de DA a été dégagé pour la concrétisation de cette ligne, mise également en service en mai 2009. Ce qui s’est traduit par une nette amélioration de l’offre en la matière et aussi par le renforcement et l’extension du réseau de distribution de l’énergie électrique aux zones rurales et éloignées de la région située à proximité des frontières sud-ouest du pays.

Impact du Gazoduc Labiodh Sidi Cheikh- Bechar

Le deuxième grand projet énergétique dont a bénéficié la wilaya est celui relatif à l’approvisionnement en gaz de ville de la région à partir du gazoduc Labiodh Sidi-Cheikh-Bechar sur une distance de 352 km.

Ce projet d’un coût global de 17,89 milliards de DA a déjà permis le raccordement de plus de 15.000 foyers au réseau de distribution public de gaz de ville, à travers les communes de Bechar, Beni-Ounif, Abadla, Beni-Abbes et Taghit.

Au niveau des quatre dernières communes, les réseaux de distribution qui développent un linéaire de 300 km sont en cours de réalisation, tel le cas de celui de Beni-Ounif, d’une consistance de 40 km, lancé durant la première quinzaine de février 2012 pour un coût de 106 millions de DA.

En plus de son apport aux besoins domestiques des habitants des communes bénéficiaires, la distribution de cette énergie gazière est appelée à constituer aussi un support de développement économique de la wilaya, à travers sa mise à la disposition d’éventuels investisseurs dans le secteur industriel, estime-t-on la DME. (APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article