Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Beni Haroun alimentera 6 millions d’habitants de l’est algérien en eau avant fin 2013 " Par Aps

  • Algérie Presse Service/
  • samedi 31 août 2013 17:04/

Le ministre algérien des Ressources en Eau, Hocine Necib, a affirmé samedi à Oued El-Athania (Mila) que la mise en exploitation de la ligne d’urgence de transfert des eaux du barrage de Béni Haroun pour l’alimentation en eau potable des wilayas de Batna, Oum El Bouaghi et Khenchela sera effective "avant la fin de l’année 2013.

 

 En visite de travail dans la wilaya de Mila, M. Necib a inscrit cette opération d’urgence dans le cadre du "projet stratégique" de transfert d’eau du barrage de Béni Haroun visant notamment l’alimentation en eau potable de six millions d'habitants dans la partie Est du pays et l’irrigation de plus de 40.000 hectares de terres agricoles. Il s’est notamment enquis de l’avancement des travaux en cours entre le barrage de Béni Haroun et le barrage-réservoir d’Oued El Athmania, puis vers la station de pompage, en cours de réalisation à Ain Kercha (wilaya d’Oum El Bouaghi).

Selon le chef de ce projet, géré par l’Agence nationale des barrages et transferts (ANB), le taux actuel d’avancement des travaux de ce projet est actuellement de 60 %. Il porte sur la construction de 120 km de grandes canalisations de 2,4 mètres de diamètre, de deux stations de pompage et un bassin d’équilibre à Ouled Hamla (Oum El Bouaghi) pour un investissement public d’environ 35 millions DA. Estimant que le conglomérat, en charge du projet, possède les moyens et les capacités requis, M. Necib a exhorté les responsables à multiplier les efforts et les chantiers pour répondre à l’urgence de mise en service prochaine de cette ligne d’urgence afin d'alimenter les wilayas concernées.

 Baisse considérable du barrage de de Koudiet Lemdouar (Batna)

 Le ministre a ajouté, à ce propos, que la baisse considérable du niveau du barrage de Koudiet Lemdouar (Batna) exige des efforts exceptionnels pour répondre aux besoins urgents nés de cette situation par la concrétisation de ce système de transfert axé autour du barrage géant de Béni Haroun. Dans une seconde phase, il sera question du raccordement de la station d’Ain Kercha au Barrage d’Ourkiss de la wilaya d’Oum El Bouaghi, confrontée également à un déficit en eau potable.

Le projet du système hydraulique de transfert de Béni Haroun sera totalement réalisé avant l’été 2014, a indiqué le ministre qui a également visité le chantier de réalisation de la station de pompage d’Oued Seguin, actuellement au stade des travaux de terrassement. Sur place, M. Necib a préconisé l’adoption d’un "plan détaillé" des travaux afin de concrétiser cet important "projet structurant d’une manière convenable et dans un délai n’excédant pas les 36 mois". Le ministre s’est ensuite dirigé vers Oum El Bouaghi pour s’enquérir des travaux sur une partie du projet dans cette wilaya.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article