Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara


http://www.algerie-focus.com/

Par     | juin 7, 2013 2:03

 

Exit les sacs en plastique. Bientôt il vous faudra oublier ces sacs extrêmement nocifs pour l’écosystème. Le ministère de l’Environnement a effectivement annoncé jeudi vouloir les éradiquer en commençant par en interdire la production en Algérie.

Dans l’air, il y a comme un parfum de révolution… verte. Le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville a indiqué jeudi qu’un projet de loi portant sur la fin de l’utilisation et de la production de sacs en plastique est à l’étude. « Le projet de loi en cours d’examen au niveau du ministère sera soumis au Premier ministère pour débat et enrichissement », a annoncé Amara Benyounes, le ministre chargé du dossier, dans une déclaration à l’APS, en marge des portes ouvertes sur l’environnement à Alger.

Un projet que le ministère de l’Environnement entend mener en consultant également les partenaires sociaux. Il « organisera prochainement une rencontre avec les consommateurs, les entreprises productrices de ces sacs et les associations concernées pour se concerter autour de l’importance de s’orienter progressivement vers l’élimination des sacs en plastique qui constituent un danger pour l’environnement et la santé du citoyen », a ainsi ajouté Amara Benyounes.

L’Algérie suivra-t-elle la voie tracée par le gouvernement ivoirien qui a entrepris d’interdire la production, l’importation, la commercialisation, la détention et l’utilisation des sachets en plastique en raison de leur impact nuisible sur l’environnement ? Rien n’est moins sûr étant donné qu’une telle mesure avait été envisagée un temps, il y a quelques années, avant de tomber aux oubliettes.

Outre les sachets en plastique, le ministère de l’environnement déclare aussi la guerre aux décharges anarchiques. A l’occasion des portes ouvertes sur l’environnement, le ministre a tenu à souligner qu’une opération de grande envergure, menée en septembre 2012, a permis de collecter pas moins de 4 millions de tonnes de déchets ménagers et d’éliminer plus de 5 500 décharges improvisées.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article