Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Chaleur(Oetrus) de la vache" par veto-dsvk (facebook)


Pour une bonne gestion de la reproduction, il est primordial pour l'éleveur de maîtriser la détection des oestrus.

Oestrus:
---------

Chez une femelle bovine pubère non gestante, les chaleurs apparaissent normalement tous les 21 jours ; si ces chaleurs sont suivies de fécondation, une gestation a lieu, aboutissant normalement à une mise bas. Après la mise bas, le temps nécessaire à la restauration de l'activité ovarienne est généralement supérieur à 21 jours ; la femelle est en état d'anoeustrus post-partum ; la fin de l'anoestrus post-partum se traduit par le retour en chaleur ; une nouvelle mise à la reproduction peut alors intervenir.

*COMMENT CONNETRE UNE VACHE EN
-------------------------- --------
CHALEUR??
------------

Lorsque qu'une vache se fait chevaucher par une autre et qu'elle ne bouge pas, elle est sans aucun doute en chaleur. Attention, celle qui chevauche ne l'est pas forcément. Les diminutions de l'appétit, agitations, meuglements, léchages, flairages, simulations de combat sont aussi des indices permettant de détecter les oestrus.

*DUREE DE L'OESTRUS:environ 18
-------------------------- ---------heures.
-----------

*pOUR QUOI DETECTER LES CHALEURS?
-------------------------- ----------
L'intérêt d'une bonne détection des chaleurs est évident pour l'insémination artificielle ; elle a aussi son importance en monte libre pour prévoir les dates de vêlage, détecter les anomalies chez les reproducteurs mâles et femelles. Une détection manquée fait perdre 3 semaines (21 jours : durée d'un cycle sexuel) de la vie productive d'une vache.

"Pour une bonne gestion de la reproduction, il est donc primordial pour l'éleveur de maîtriser la détection des oestrus".

*AIDE DE DETECTION DES CHALEURS :
------------------------------------

1-L'observation des animaux :
--------------------------------
Les chaleurs se caractérisent par des modifications du comportement qui ne peuvent pas passer inaperçues de l'éleveur : deux observations d' 1/2 heure chacune, effectuées par la même personne, à l'aube et au crépuscule, permettent à un vacher expérimenté de détecter 80 % des vaches en chaleur ; on a intérêt à espacer d'au moins 12 h les observations quotidiennes, et l'observation doit être faite lorsque les animaux sont libres de leurs mouvements, au calme, en dehors des périodes de distribution d'aliments ou des traites.

2-L'utilisation d'un planning
---------------------------------
d'étable :
------------
C'est dans tous les cas un outil essentiel qui doit faire ressortir au premier coup d'oeil les animaux à surveiller : à partir d'un mois après le vêlage et 18 à 25 jours après les chaleurs précédentes

3- L'aide à l'observation :
------------------------------
Il existe 2 catégories de dispositifs selon qu'ils sont portés par l'animal chevauché ( marqueur de chevauchement) ou par l'animal qui chevauche (licol marqueur). Dans ce dernier cas, on utilis généralement un mâle vasectomisé ou à pénis dévié, ou une femelle androgénisée, portant le licol marqueur. Utilisables en stabulation libre ou au pâturage, ces dispositifs permettent d'aider le repérage des chaleurs, indépendamment de l'observation directe des animaux ; cependant, ils ne dispensent pas l'éleveur d'observer ses vaches deux fois jour au moins ; ils réduisent seulement le temps d'observation et sont peu utilisés dans la pratique.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article