Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

Mercredi 5 septembre 2012


La CAPA veut accélérer la création d’une SPA pour mieux organiser le marché du poisson

ALGER - L’organisation et le renforcement du circuit commercial du poisson et produits de la mer, notamment par la création d’une société par actions (SPA) et des marchés de gros est l’un des principaux objectifs pour l’année 2012-2013 de la chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture (CAPA) dont les nouvelles structures ont été installées mardi à Alger.

 

"Le souci majeur du nouveau bureau de la chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture est de poursuivre et d’achever les chantiers ouverts par l’ancien bureau, particulièrement la création de la SPA chargée de la gestion des instances à caractère commercial relevant du secteur" de la pêche, a déclaré le nouveau président de la chambre, Chouib Akkab.

 

Cette société dont les actionnaires représentent les chambres de wilayas et nationale ainsi que les professionnels du secteur, notamment les armateurs, contribuera essentiellement à l’organisation de poissonneries, ainsi qu’à la gestion des organismes à caractère commercial dont les écloseries et les pêcheries existantes ou en voie de création.

 

La chambre prépare, également, dans le cadre de son plan annuel, la création des trois marchés de gros sous forme d’une SPA qui seront installés au niveau des ports de Zemmouri (Boumerdès), Collo (Skikda) et Boudis (Jijel).

 

A cet égard, un projet pilote sera lancé prochainement à Oran et dont l’objectif sera de réguler le marché local du poisson et produits de la mer, en intégrant les produits de l’aquaculture, a souligné Ahmed Bani, ex vice-président de la CAPA.

 

"Certes, la diminution des ressources halieutiques explique partiellement les prix élevés du poisson, mais nous considérons à la chambre de la pêche et d’aquaculture que la cause principale de cette cherté est la désorganisation du marché. Les différents opérateurs sur ce marché doivent être identifiés au niveau de l’administration et des banques", a expliqué M. Bani.

 

La chambre projette également dans son programme annuel de préparer ses propositions pour la loi de finance 2013 concernant les mesures d’aide au profit des professionnels de la pêche et de l’aquaculture.

 

Ce programme a pour objectif également une coordination avec les instances concernées pour mettre en œuvre les nouveaux dispositifs de la prise en charge sociale des professionnels de la filière, de se concerter avec les autorités sur la modification du décret 02-143 relatif aux diplômes et compétences au sein de la profession, ainsi que la création des associations professionnelles spécialisées.

 

La réactivation de l’accord de partenariat avec l’Agence nationale pour le développement des PME (ANDPME) figure par ailleurs parmi les grandes lignes du nouveau programme de la chambre nationale de la pêche.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article