Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Chambre Algérienne de la pêche et de l’aquaculture (CAPA) veut accélérer la création d’une SPA pour mieux organiser le marché du poisson" Par le Blog "Algérie"

Mercredi 5 septembre 2012


La CAPA veut accélérer la création d’une SPA pour mieux organiser le marché du poisson

ALGER - L’organisation et le renforcement du circuit commercial du poisson et produits de la mer, notamment par la création d’une société par actions (SPA) et des marchés de gros est l’un des principaux objectifs pour l’année 2012-2013 de la chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture (CAPA) dont les nouvelles structures ont été installées mardi à Alger.

 

"Le souci majeur du nouveau bureau de la chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture est de poursuivre et d’achever les chantiers ouverts par l’ancien bureau, particulièrement la création de la SPA chargée de la gestion des instances à caractère commercial relevant du secteur" de la pêche, a déclaré le nouveau président de la chambre, Chouib Akkab.

 

Cette société dont les actionnaires représentent les chambres de wilayas et nationale ainsi que les professionnels du secteur, notamment les armateurs, contribuera essentiellement à l’organisation de poissonneries, ainsi qu’à la gestion des organismes à caractère commercial dont les écloseries et les pêcheries existantes ou en voie de création.

 

La chambre prépare, également, dans le cadre de son plan annuel, la création des trois marchés de gros sous forme d’une SPA qui seront installés au niveau des ports de Zemmouri (Boumerdès), Collo (Skikda) et Boudis (Jijel).

 

A cet égard, un projet pilote sera lancé prochainement à Oran et dont l’objectif sera de réguler le marché local du poisson et produits de la mer, en intégrant les produits de l’aquaculture, a souligné Ahmed Bani, ex vice-président de la CAPA.

 

"Certes, la diminution des ressources halieutiques explique partiellement les prix élevés du poisson, mais nous considérons à la chambre de la pêche et d’aquaculture que la cause principale de cette cherté est la désorganisation du marché. Les différents opérateurs sur ce marché doivent être identifiés au niveau de l’administration et des banques", a expliqué M. Bani.

 

La chambre projette également dans son programme annuel de préparer ses propositions pour la loi de finance 2013 concernant les mesures d’aide au profit des professionnels de la pêche et de l’aquaculture.

 

Ce programme a pour objectif également une coordination avec les instances concernées pour mettre en œuvre les nouveaux dispositifs de la prise en charge sociale des professionnels de la filière, de se concerter avec les autorités sur la modification du décret 02-143 relatif aux diplômes et compétences au sein de la profession, ainsi que la création des associations professionnelles spécialisées.

 

La réactivation de l’accord de partenariat avec l’Agence nationale pour le développement des PME (ANDPME) figure par ailleurs parmi les grandes lignes du nouveau programme de la chambre nationale de la pêche.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article