Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Tela Botanica

Le réseau de la botanique francophone

Mis en ligne vendredi 4 janvier 2013 par Daniel MATHIEU - Brèves

Suite à un long travail d’étude et de quête d’information le Département Botanique & Ecologie Végétale de l’Institut Scientifique de l’Université Mohammed V-Agdal de Rabat vient de publier la Checklist des endémiques et spécimens types de la flore vasculaire de l’Afrique du Nord

 

 

Ce travail à été réalisé en collaboration avec Tela Botanica et SANBI (South African National Biodiversity Institute), avec le soutien financier de la Fondation Andrew W. Mellon.

Résumé

Les auteurs utilisent des informations bibliographiques et des bases de données d’herbiers pour dresser deux inventaires importants concernant la flore vasculaire de l’Afrique du Nord (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Egypte) ; le premier traite les espèces et sous-espèces endémiques, le second porte sur les spécimens types décrits dans ces pays et conservés dans les herbiers B (Botanischer Garten und Botanisches Museum Berlin-Dahlem, Berlin), E (Royal Botanic Garden, Edinburgh), K (Royal Botanic Gardens, Kew), MPU (Université Montpellier 2), P (Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris) et RAB (Institut Scientifique, Rabat).

L’analyse de ces inventaires révèle une grande originalité floristique de cette région du monde qui abrite près de 1700 espèces et sous-espèces endémiques dont plus de la moitié sont spéciales au Maroc.

Concernant les spécimens types, 5753 exsiccata sont recensés, représentant 3365 taxons (espèces, sous-espèces, variétés, sous-variétés, formes). Le Maroc et l’Algérie en comptent le plus grand nombre. L’herbier MPU est de loin le plus riche, suivi par le Muséum de Paris et l’Institut Scientifique avec respectivement 3054, 1059 et 933 exsiccata.

A l’échelle des pays de l’Afrique du Nord, l’herbier national (RAB) de l’Institut Scientifique (Université Mohammed 5-Agdal, Rabat) se distingue par sa richesse (plus de 140 000 spécimens) et par la continuité de son fonctionnement et de ses services depuis sa création en 1920.

Récemment, grâce à une volonté locale et à des soutiens nationaux et étrangers, il a pu intégrer rapidement la tendance mondiale actuelle de numérisation des herbiers. Dans un premier temps, une aide financière de la Fondation Mellon accompagnée d’une assistance de Tela-Botanica ont permis de traiter plus de 1500 taxons (espèces, sous-espèces et variétés) endémiques et/ou rares : numérisation des exsiccata et saisie du contenu des fiches dans une base de données ; toutes ces données sont désormais libres d’accès (ou le seront très prochainement) sur les sites web de l’Institut Scientifique (www.israbat.ac.ma), de la fondation Andrew Mellon en collaboration avec Aluka (www.aluka.org) et Jstor (www.jstor.org) et du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris (www.mnhn.fr).

Encouragés par cette modeste expérience, et bénéficiant toujours de l’appui des mêmes partenaires (Fondation Mellon et Tela-Botanica), nous aimerions étendre cet effort et partager les intérêts et le savoir-faire avec les autres pays de l’Afrique du Nord. Le présent travail s’insère dans ce cadre en dressant l’inventaire des endémiques et des types décrits pour ces pays.

Les listes publiées sont le fruit d’un long travail de quête de l’information. Elles sont certainement incomplètes et nécessiteront des mises à jour régulières, mais dans tous les cas leur présence fera gagner un temps précieux à tous ceux qui s’intéresseront désormais à ces espèces pour des raisons scientifiques, d’exploitation, de protection ou de conservation.

Mots clés : Flore vasculaire ; endémiques ; herbiers ; spécimens types ; Afrique du Nord.

Vous pouvez profiter de cette publication pour visiter le site de l’Institut scientifique de Rabat à l’adresse http://www.israbat.ac.ma/ou le document est téléchargeable en ligne télécharger la checklist des endémiques et spécimens types de la flore vasculaire de l’Afrique du Nord.

Les auteurs : Jalal El Oualidi (1) (*), Hamid Khamar (1), Mohamed Fennane (1), Mohamed Ibn Tattou (1), Stéphanie Chauvet (2) & Mohamed Sghir Taleb (1) 
(1) Université Mohammed 5 Agdal, Institut Scientifique, Dépt de Botanique et d’écologie végétale, 
(2) Tela Botanica, le réseau de la botanique francophone. 163 rue Auguste Broussonet, 34090 Montpellier, France


Licence de l’article : Contacter l’auteur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article