Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

Agriculture :

Merouane Mokdad

La production de l’huile d’olive a sensiblement chuté, perdant 1 million de quintaux par rapport à la saison écoulée. “Il y a des insuffisances en matière de conduites culturales. L’olivier à l’huile est essentiellement de type familial. Nous n’avons pas de grandes exploitations à quelques rares exceptions. S’ajoutent à cela les conditions climatiques”, a expliqué Amar Assabah, directeur de la régulation au ministère de l’Agriculture, invité mercredi matin de la chaîne 3 de la radio nationale.

En dépit de cette situation, le ministère de l'Agriculture a crée un jury national de dégustation des huiles d'olives qui aura la tache de procéder à l'évaluation sensorielle des huiles d'olives en vue de leur classement. La production des dattes est, elle, en nette augmentation avec 6,5 millions de quintaux en 2009, soit 8 % de plus que la saison précédente. La surface céréalière a augmenté de 2 % avec 3,3 millions d’hectares. “Nous voulons augmenter la surface réservée au blé. Nos produits sont d’excellente qualité”, a-t-il précisé. Il a indiqué que l’Algérie n’importe plus de blé dur et que les stocks de l’Office interprofessionnel des céréales (OAIC) suffisent largement pour répondre aux besoins nationaux.

Il n’y a, selon lui, aucun problème avec la pomme de terre. “Il y a une large disponibilité du produit. La production de l’arrière saison a dépassé le million de quintaux. Les prévisions pour les primeurs dépassent les 90.000 tonnes. Les prix sur le marché sont correctes”, a-t-il relevé. “Les dispositifs de régulation que nous avons mis en place tendent à rassurer les agriculteurs au point que la surface de culture de pommes de terre a augmenté de 10.000 hectares”, a-t-il ajouté.

 

10/03/2010 |

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article