Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

À l’origine d’incendies aux Bananiers et Alger-Centre

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.08.12 

  

 

C’est du moins ce que nous avons appris auprès de citoyens qui ont assisté à des incendies ayant réduit en cendres des appartements dans les communes d’Alger-Centre et Bab Ezzouar. En fait, à la rue Ben M’hidi, à la dernière semaine du mois de Ramadhan, le feu a pris dans un appartement du troisième étage, en plein jour, avant d’atteindre le plancher de l’appartement supérieur. Malgré l’intervention de la Protection civile, les flammes étaient difficilement maîtrisables. Les pompiers, a-t-on constaté sur place, ont pu éviter la propagation du feu aux autres logements et aucune perte humaine n’a été enregistrée. Il n’empêche que la panique était grande et des dizaines de familles ont quitté leur foyer pour échapper aux flammes et à la fumée étouffante.Au moins trois appartements ont été ravagés par le feu ces derniers jours en raison de la «mauvaise utilisation des climatiseurs».

A l’origine de cet incendie, «le climatiseur» nous diront des habitants du quartier. Le jour de l’Aïd, un incident de même nature s’est produit à la cité Les Bananiers. On y a appris que le feu avait pour origine un climatiseur. Bien que l’appartement ait été complètement endommagé, les autres habitations n’ont pas été touchées par les flammes. L’intervention des éléments de la Protection civile, croit-on savoir, a été facilitée par l’aménagement d’un système pare-feu dans les grands immeubles de cette nouvelle cité. On déplore toutefois qu’une femme ait été brûlée au visage, mais sa vie n’est pas en danger. 

Djamel G.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article