Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web NOUARA


Observatoire Des Filières Agricoles et Agroalimentaires

Un jumelage relatif à la mise en place d’un observatoire des filières agricoles et agro-alimentaires au sein de l’Institut National de la recherche agronomique d’Algérie est inscrit dans le cadre spécifique de l’accord stratégique d’association entre l’Union européenne et le gouvernement Algérien dans le secteur de l’agriculture, des forêts et de la pêche.

Au plan de la politique agricole et de développement rural de l’Algérie, la mise en place de cet observatoire devraitcontribuer, d’une part, à traduire les objectifs de la loi d’orientation agricole du 10 Août 2008 qui prévoit notamment le renforcement des systèmes d’information et des services statistiques, et d’autrepart, à donner de meilleures capacités d’investigation aux organismes de recherche tels que l’INRAA et les Instituts Techniques placés sous la tutelle du Ministère de l’agriculture et du développement rural algérien (MADR).

Financé par la Commission Européenne dans le cadre du Programme d’Appui à la mise en œuvre de l’accord d’association (P3A-II ALGERIE-UE), et coordonné par l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA), le projet observatoire est mis en œuvre par un Consortium constitué par 02 pays à savoir la France et l’Italie.

D’une durée de 02 années, l’objectif global du projet observatoire est d’appuyer la politique algérienne de Renouveau Agricole et Rural par le renforcement du système d’information économique et des statistiques du ministère de l’Agriculture et du développement Rural (MADR) en relation avec les activités de recherche de l’INRAA. Plusieurs objectifs spécifiques sont assignés à ce projet. Ce dernier s’attachera en particulier à développer un observatoire des filières agricoles et agroalimentaires au sein de l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA) en partenariat avec les Instituts Techniques sous tutelle. Au plan du développement économique et scientifique, le projet observatoire aura un impact certain en : 
  Assurant une meilleure connaissance du secteur agricole et agroalimentaire grâce à l’observation des données et à leur analyse ; 
  Assurant un meilleur suivi de la dynamique des différentes filières, et notamment des filières prioritaires que sont celles des céréales et des légumes secs, du lait, de la pomme de terre, l’huile d’olive et des dattes ; 
  Permettant aux différentes directions du MADR de scruter l’avancement des programmes du Renouveau Agricole et Rural et aider à l’amélioration éventuelle du contenu de ces programmes ; 
  Facilitant les travaux de recherche et les analyses sectorielles conduits par l’INRAA et les Instituts Techniques par la mise à disposition d’une base de données partagées ; 
  Permettant une meilleure transparence des marchés notamment par la diffusion d’informations sur les prix ; 
  Aidant et facilitant la prise de décision publique en matière de régulation des marchés agricoles et alimentaires.

Notons, enfin, que dans le but de réunir tous les acteurs du projet et pour assurer la visibilité du Jumelage, une conférence de lancement sera organisée en présence de personnalités de haut niveau tant du côté Algérien que des Etats membres partenaires, au cours du mois de février 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article