Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Construire sa Maison avec des matériaux naturels" par Bio et Ecologie

 

 http://www.aci-multimedia.net/bio/construire_maison_bio.htm

 

La maison du 3è millénaire sera peut-être écologique, bio climatique, construite avec des matériaux sains et naturels. On cherchera avant tout l'hygiène de vie avec de nouveaux matériaux dits "biologiques". En fait, ces nouveaux matériaux sont très anciens puisqu'utilisés par d'anciennes civilisations. Mais aujourd'hui on les redécouvre avec leurs grandes qualités, leurs atouts par rapport aux matériaux modernes.

D'ailleurs, la terre, le bois, le chanvre, reviennent de plus en plus sur les chantiers et les architectes les intègrent de plus en plus dans leurs projets. En ce début de millénaire, on retourne à grand pas vers le naturel, le biologique, vers des matériaux que les anciens travaillaient déjà avec un grand savoir-faire.

 

 

 

Coup d'oeil sur ces matériaux :

UNE MAISON DE TERRE : de nombreuses constructions viennent récemment d'être réalisées en terre (Isère, Vienne, Gers, Lyonnais) et présentent de nombreux avantages : matériau peu coûteux, il s'adapte parfaitement à l'environnement, la terre, une fois débarrassée des impuretés les plus importantes (cailloux,...) est mélangée à de l'eau, de la paille et utilisée ainsi pour la construction, une construction aussi résistante qu'une construction en pierre. La terre crue, comme le pisé, la terre cuite (brique) possèdent des qualités thermiques tout à fait remarquables ainsi qu'un très bon niveau d'isolation, et une inertie thermique de 12h qui amortit les variations de température. Quelle que soit la saison.

Il existe diverses techniques pour l'édification des murs ; les 4 principales :

- Le PISÉ mélange de terre, d'argile crue malaxée. On monte les murs en couches successives en tassant cet argile humide dans un coffrage en bois. Ces murs doivent avoir au moins 60 cm d'épaisseur pour résister à l'écrasement.

- L'ADOBE en briques ou bien en blocs. La brique est constituée d'argile mélangée par moitié à du sable et de l'eau ; cette brique de terre crue est moulée et séchée à l'air. Les blocs sont faits d'un mélange d'argile, de sable et de fibres végétales diverses (charpie, crins, paille s7che) à parts égales.

- La TERRE-PAILLE associe le remplissage d'un mélange terre-paille à une structure porteuse en bois. Ce mélange est mis ensuite dans des coffrages.

- Le TORCHIS c'est un mélange de terre fine, de matières fibreuses (paille, foin haché) et de chaux ; il est utilisé pour remplir les intervalles des murs en pans de bois (colombages).

LE BOIS : permet à lui seul de réaliser la totalité d'une maison. Les maisons en bois sont courantes dans de nombreux pays. Mais le bois doit être correctement choisi et travaillé et le choix des essences sélectionné en fonction de l'utilisation prévue ; exemples : charpente et ossature de préférence en châtaignier, épicéa, chêne ou pin du Nord. Le bardage en mélèze à moins que vous n'optiez pour le joli Red Cedar aux teintes agréables. Les menuiseries extérieures en mélèze, chêne, châtaignier ou teck.

Des "isolants naturels" : tels que : CHEVRENOTTE élément tiré du chanvre, ouate de cellulose (issue de vieux papiers recyclés) filasse de lin ou coton (sous forme de nappes), fibre de coco, écorce de chêne liège, produits à base de fibres de bois, roches et argile expansées.

LE CHANVRE textile, (cousin très proche du cannabis) est cultivé en toute légalité en France, mais en très petites quantités, alors qu'avant la 2è guerre mondiale il l'était beaucoup plus (voir notre article sur le cannabis et le chanvre). Le chanvre est un matériau de construction écologique de premier plan, peu coûteux, simple à utiliser.

L'écorce des plantes est broyée puis malaxée avec un mortier composé de chaux, de plâtre, de brique pilée et d'eau. Avec cette pâte on pourra ensuite isoler n'importe quel mur existant (béton, bois, pierre) ; le séchage est très rapide. On peut laisser le mur tel quel ou le recouvrir d'un enduit de chanvre plus léger et coloré.

Suivant les cas, on utilise différents types de chanvre : en vrac pour les planchers, plafonds et toiture - Laine de chanvre pour les doublages et les planchers - Briques de chanvre pour les murs extérieurs, mortier dans les chapes et les enduits.

Vous aurez ainsi une maison saine, sans humidité, sans cloisons et plafonds craquelés, avec un bon niveau d'insonorisation et d'inertie thermique. Rappelons que le chanvre, associé à la chaux protège efficacement des petits animaux nuisibles.


Pour en savoir plus rendez vous sur:
 http://www.aci-multimedia.net/bio/construire_maison_bio.htm

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article

Hadjout 26/12/2016 00:05

et dire que la maison kabyle reponds a tous les criteres de la maison bioclimatique, de par son plan carré son implantation, materiaux de construction en plus du mode de vie ecologique qu"elle impose