Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologique "Nouara"

Création d'un organisme de prévention des calamités naturelles (Benabdessalam)

Au Souk du Ksar de Ghardaïa où il s’est rendu, en passant par les ruelles de la ville et la palmeraie ainsi que le lit de l’Oued M’Zab, il a rencontré de nombreux citoyens et discuté avec eux sur nombre de leurs préoccupations. Selon le président du FAN, les séquelles et stigmates des catastrophes naturelles notamment celles de Chlef, Boumerdès, Bab El-Oued et Ghardaïa ’’sont toujours visibles’’.


Une dizaine de sinistrés des inondations de 2010 à Ghardaïa, visiblement mécontents de leur prise en charge, ont exprimé à M.Benabdeslam leur désapprobation pour la lenteur de leur relogement et leur indemnisation. ’’Si cette situation de contestation persiste, notamment ici à Ghardaïa, c’est à cause d’une faiblesse de l’Etat’’, a souligné le responsable du FAN, qui a insisté sur la nécessité de la mise en place d’un organe public pour la prévention et la prise en charge des victimes des calamités naturelles.

Des discussions à bâtons rompus ont eu lieu également entre le responsable du FAN et des citoyens sur des problèmes liés au quotidien des habitants de Ghardaïa, dont ceux inhérents au logement, au développement économique et au tourisme.

M.Benabdesslam estime ’’qu’il n’y a pas eu de politique du tourisme en Algérie depuis l’ère de feu Houari Boumediène’’, avant d’appeler à la valorisation et la promotion du patrimoine culturel du M’Zab pour ’’une véritable industrie touristique respectueuse des traditions et cultures de la région’’.

Le président du FAN a achevé sa campagne de proximité dans la région de Ghardaïa par une rencontre à la salle de cinéma ’’M’Zab’’ avec une trentaine de ses militants et sympathisants.

M. Benabdeslam a appelé à ’’barrer la route à tous ceux qui veulent s’immiscer dans les affaires de l’Algérie’’, en se rendant aux urnes lors des élections législatives du 10 mai prochain.

source Algérie Presse Service du 24 Avril 2012

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article