Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara


La coopération algéro-coréenne est dans de nombreux secteurs d'activité. De l'énergie à l'habitat en passant par l'industrie. Ce sont tous des partenariats bénéfiques pour les deux pays. Mais la pisciculture reste sans doute un des partenariats les plus importants. En effet, la Corée est un pays leader en la spécialité.C'est pour cela, des experts coréens en crevetticulture (élevage de crevettes) se sont enquis samedi et dimanche de l'état d'avancement des travaux de construction de la future ferme de crevetticulture située dans la commune de Hassi Ben Abdallah dans la wilaya de Ouargla. La délégation coréenne qui était accompagnée du directeur central au ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques (MPRH), Oussaid Ramdane, est composée du représentant de l'agence KOICA en Algérie, Chon Gyong Shik, du directeur de l'Institut national coréen de la recherche en aquaculture et du développement (NFRDI), Jang In-Kwon, ainsi que d'autres experts appartenant au même établissement. M. Chon Gyong a indiqué que cette tournée de deux jours en Algerie s'inscrit dans le cadre du suivi de l'état d'avancement des travaux de réalisation de deux (2) projets portant sur la ferme pilote d'élevage de crevettes à pattes blanches à Ouargla, et celle de la wilaya de Skikda.
Les travaux de réalisation de la future ferme-pilote de Hassi Ben Abdallah (à 20 km du chef-lieu de la wilaya) confiés à l'entreprise sud-coréenne "Halla", avec le concours d'entreprises algériennes privées, ont enregistré un taux d'avancement de 25 %, a précisé le directeur de la pêche et des ressources halieutiques d'Ouargla, Nadhir Kourichi.
A l'issue de cette visite, une réunion de travail a regroupé des cadres locaux et les experts coréens, axée sur les questions techniques liées à la situation et à l'etat d'avancement des travaux du projet. La ferme expérimentale sera opérationnelle en 2014, selon la fiche technique du projet. Le projet de la ferme de crevetticulture de Hassi-Benabdallah, dont les travaux de réalisation ont été lancés en mai dernier, a une capacité de production de 10 à 20 tonnes/an.
La KOICA a accordé six (6) millions de dollars pour la construction et l'équipement de la ferme pilote de crevetticulture et du centre de recherche d'Ouargla, a-t-on rappelé.
Pour ces deux projets (Skikda et Ouargla) qui s'étalent sur cinq (5) ans, la KOICA est chargée de leur construction et équipement ainsi que la formation de chercheurs algériens en Corée et l'envoi d'experts coréens afin de les assister. A travers cette coopération la KOICA espère contribuer à l'augmentation de la production des crevettes mais aussi "exporter l'excédent de cette production" en plus de la création de nouveaux postes d'emploi dans la filière notamment dans le Sud, selon la KOICA. La wilaya d'Ouargla pourra-t-elle un jour devenir une grande productrice de poisson ? Si toutes les wilayas du sud arriveront à un tel exploit, l'Algérie pourra certainement diversifier ses ressources, pour ne plus dépendre des hydrocarbures.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article