Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

Je suis tombé sur une vidéo où Mme Myriam Cohen-Welgryn, Directrice Générale Nature du groupe Danone  affirme que son groupe souhaite transformer radicalement et durablement son modèle par des actions qui touchent aussi bien aux technologies utilisées, à ses processus industriels et logistiques, qu’aux relations avec ses fournisseurs."

Son exposé, trés exhaustif et presque idyllique de l'implication de ce groupe dans le respect de l'environnement m'a donné envie d'en savoir plus...

J'ai trouvé cet article du "Canard Enchainé", et là j'ai même eu la désagréable surprise d'apprendre qu'en Algérie notamment, Danone projette de créer des fermes laitières en totale contradiction avec l'écologie...

 

 

 

"Danone... Vachement écolo !"

Le Canard Enchaîné du 16 janvier 2008

"L'objectif du groupe est d'amener les éleveurs à progresser sur la qualité et sur le terrain de l'environnement" : c'est ce qu'affirme la page d'accueil du site internet de Danone. La preuve, le numéro un mondial des produits laitiers frais vient de décider de créer des fermes géantes, où seront enfermées des milliers de vaches, juste à côté de ses usines. Une réponse à la flambée des cours du lait, qui a coûté à Danone l'année dernière 290 millions d'euros (mais que l'on se rassure, en partie épongés par l'augmentation du prix des yaourts). Cinq mégafermes devraient être construites au plus vite en Afrique du Sud, Algérie, Inde, au Moyen Orient et bien sûr en Chine ("Les Echos", 9/11). Le modèle de Franck Riboud en la matière, c'est la ferme mahousse que son partenaire saoudien, le groupe Al Safi, exploite déjà en plein désert. 32 000 vaches ! Lesquelles donnent chaque jour un demi-million de litres de lait ! Lequel est acheminé par "oléoduc" jusqu'à la fabrique de yaourts ! Des super Holstein, fécondées avec du sperme congelé de taureau américain ! Qui produisent jusqu'à 70 litres de lait par jour quand nos vaches plafonnent à 40 litres ! Qui profitent de six salles de traite gérées par ordinateur ! Et d'une étable entièrement climatisée, vu qu'il fait 50°C à l'ombre dehors ! On s'extasie.

Au menu de ces usines sur pattes : du concentré de tourteaux de soja importé, et du fourrage que l'on fait pousser sur place en allant pomper des millions de litres d'eau à près de 2 kilomètres de profondeur. Bref, une vraie ferme vachement écolo, qui tourne vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec 1400 ouvriers. Comme l'affirme le marchand de yaourts français : "Le développement durable fait partie intégrante de la stratégie de Danone." A(lait)luia !

 


 Alors , l'écologie est-ce vraiment un enjeu environnemental ou "d'image" (dixit la Dg de Danone) pour cette entreprise?

Je vous laisse seul(e)s juges....

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article