Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

De nouvelles espèces de poissons deau douce à Ain Temouchent

L’action d’ensemencement des plans d’eau de la wilaya d’Ain Temouchent verra l’introduction cette année de nouvelles espèces de poissons d’eau douce.

 

Il s’agit notamment de la Carpe, la Sandre et du Mulet qui s’ajouteront au Tilapia, a-t-on appris mercredi du directeur de la pêche et des ressources halieutiques, qui a affirmé que cette opération, entamée en 2009 avec la contribution de la Direction des services agricoles, sera généralisée à l’ensemble des bassins d’irrigation agricole.

La ferme aquacole « Aquasol » d’Ain Temouchent entrera en exploitation cette année pour contribuer à l’augmentation de la production, parallèlement à la poursuite de l’action d’ensemencement des bassins agricoles, a-t-on annoncé de même source.

En plus de la mise en service de nouvelles unités de pêche, le directeur de la pêche et des ressources halieutiques a indiqué que la wilaya mettra en exploitation quatre bateaux de pêche, dont trois ramenés de Turquie.

D’autres embarcations provenant de projets initiés dans le cadre de l’ANSEJ contribueront également aux efforts de production, a-t-il assuré.

Les quelque 400 embarcations en exploitation ont enregistré, en 2009, une production de plus de 19.000 tonnes de poisson, toutes espèces confondues, contre 21.000 tonnes en 2008, a-t-il rappelé. Cette régression a été causée par les mauvaises conditions climatiques prévalant à Ain Temouchent, durant le quatrième trimestre 2009, outre la période de l’Aid El Adha où la consommation de poisson est réduite (2 à 3 semaines), a-t-il expliqué.

D’autres démarches allant dans le sens du développement de cette production sont entreprises par la direction du secteur. Ainsi, il sera procédé à l’achèvement, cette année, de l’opération d’assainissement de la flottille de pêche.

« Tout bateau non productif, immobilisé ou épave sera radié du fichier en collaboration avec les services des gardes côtes », a-t-il prévenu. Il est aussi question d’une niveau des 4.998 pêcheurs, outre la couverture totale de la flottille de pêche en matière d’autorisation de pêche.

« Seules lesembarcations détentrices d’autorisations pourront désormais entrer en mer », a-t-il ajouté. Par ailleurs, les deux pêcheries de la wilaya (Bouzedjar et Beni Saf) verront la poursuite de l’action de leur mise à niveau conformément aux normes internationales. Pour ce qui est de la formation, l’école de pêche de Beni Saf sera dotée, cette année, d’un banc d’essai de moteur diesel marin pour la formation pratique des machinistes.

Cet établissement spécialisé verra, également, l’équipement en moyens pédagogiques, d’hébergement et de restauration de son projet d’extension achevé dernièrement. Ce projet a porté les capacités de formation de l’école de 120 à environ 300 places

 

Dimanche 21 novembre

Source:

Algerie360.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article