Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

Plus de 250 points noirs ont été recensés au niveau de la capitale, a indiqué le directeur de l’environnement de la wilaya d’Alger, Messaoud Tebbani. Dans une déclaration à l’APS, M. Tebbani a affirmé que ses services ont signé un contrat avec une entreprise privée pour l’élimination de tous ces points noirs, indiquant que cette opération a débuté en juin dernier et se poursuivra jusqu’à la fin de l’année en cours. Une enveloppe financière d’une valeur de 100 millions de dinars a été consacrée à cette opération menée en coordination des communes concernées.  Il a appelé, à cette occasion, les citoyens à déposer leurs ordures dans les endroits réservés et à respecter les heures de ramassage relevant l’importance de sensibiliser le citoyen à la nécessité de préserver les espaces nettoyés. L’élimination des points noirs s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de la direction visant une gestion optimale des déchets estimés à 1,2 million de tonnes au niveau de la capitale, a-t-il ajouté.  M. Tebbani a rappelé que l’entreprise «EXTRANET» relevant de la wilaya d’Alger travaillera en collaboration avec l’entreprise «NETCOM» pour une prise en charge optimale des déchets au niveau des communes de la capitale.  Il a précisé à ce propos, que l’entreprise «EXTRANET» axera ses travaux sur le tri des déchets. Concernant le traitement des déchets organiques générés par l’entretien des espaces verts au nombre de 1.300 espaces à travers la wilaya d’Alger, il a indiqué que celle-ci a consacré cinq stations pour la transformation de ces déchets en engrais organiques. Trois stations sont désormais opérationnelles, a-t-il encore dit.
Cette opération supervisée par l’entreprise «EDIVAL» permettra de traiter plus de 100.000 tonnes par an qui étaient auparavant déposés dans les centres d’enfouissement technique.

Le centre de tri et d’enfouissement technique de H’missi (Zeralda) opérationnel
Le centre de tri et d’enfouissement technique de H’missi, (Zeralda, ouest d’Alger) est désormais opérationnel enclenchant ainsi l’étape de la gestion des déchets pour un environnement sain et propre.
Ouvert début août, le centre dont la gestion est confiée à l’entreprise publique de la wilaya pour la gestion des centres d’enfouissement technique des déchets domestiques, est le premier du genre au regard de la technique de traitement des déchets qui seront, après transformation, revendus aux enchères sous la supervision d’un commissaire-priseur. Avec l’entrée en activité de ce centre, «l’étape de transition est amorcée en matière de gestion des déchets» mettant fin à la gestion anarchique des déchets, a indiqué Mme Souhila Lajreme qui a tenu à préciser que celle-ci a été remplacée par «la gestion scientifique conforme aux critères environnementaux».

 

06-08-2013 | 0:00

http://www.elmoudjahid.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article