Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

  •                                                                                                 http://www.maghrebemergent.com
    • mardi 2 avril 2013 10:27


    Quelque 3,5 milliards de dinars de perte sont enregistrés chaque année faute d’exploitation de plus de 360.000 tonnes de déchets recyclables, a indiqué lundi à Alger, la secrétaire d’Etat chargée de l’Environnement, Dalila Boudjemaâ.

    Intervenant au forum du quotidien national Liberté, Boudjemaâ est revenue sur la politique environnementale du gouvernement et ses différentes actions entreprises pour le développement de ce secteur et la protection de l’environnement.

    Elle a mis l’accent, à cet égard, sur l’importance de "valoriser" les déchets et combler le retard, et ce à travers une meilleure gestion du secteur, notamment en matière d’infrastructures de tri, d’élimination et de recyclage, tels que les centres d’enfouissement techniques (CET), les déchetteries, ou les unités de recyclage.

    Des projets d’élimination et de recyclage des produits polluants ont été élaborés, a-t-elle indiqué, précisant que ces projets-là englobent tous types de déchets, y compris le plastique, le verre, le métal, le mercure, le cyanure et les huiles industrielles et alimentaires.

    Elle a aussi rappelé que certaines décharges seront transformées en espaces verts et lieux de détente et de distraction, et remplacées par d’autres plus modernes, répondant aux normes écologiques.

    Par ailleurs, Mme Boudjemaâ a relevé l’importance de l’information et de la sensibilisation en matière de gestion des déchets et de protection de l’environnement.

    Elle a précisé, à ce propos, que des programmes d’éducation et de formation ont été mis en place en direction des différents cycles scolaire, des universitaires et des entreprises, afin de contribuer à la préservation de l’environnement à travers des pratiques civiques prônant le respect de la nature.

    Algérie Presse Service

    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article