Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web NOUARA

Lundi 28 janvier 2013

La secrétaire d’Etat chargée de l’Environnement, Dalila Boudjemaâ, a affirmé, dimanche à Ouargla, que d’intenses efforts sont déployés par les pouvoirs publics pour la prise en charge de la problématique de la préservation de l’environnement.

Ces efforts se traduisent par la mobilisation, à cet effet, de moyens, humains et matériels conséquents, a indiqué Mme Boudjemaâ, lors d’une visite de travail et d’inspection dans cette wilaya.

La secrétaire d’Etat chargée de l’Environnement a indiqué que dans le cadre de la formation des gestionnaires des Centres d’enfouissement technique (CET), un spécialiste sera dépêché "très prochainement" dans la région pour accompagner le personnel d’encadrement dans les "différentes phases, complexes, de gestion de ces structures (collecte, tri et recyclage) dans les normes voulues".

Mme Boudjemaâ a amorcé sa tournée de travail dans la commune de Hassi Benabdallah ou un exposé lui a été présenté sur la situation de la zone humide de 90 hectares se trouvant dans la région, et dont les études d’aménagement devront être lancées dans le courant de cette année pour en faire un lieu de détente et de loisirs, à travers la réalisation de certains projets (stades, kiosques, espaces verts et autres).

Dans la commune d’Ouargla, la secrétaire d’Etat a procédé au lancement d’un projet de centre de traitement de déchets solides pour lequel a été allouée une enveloppe de 100 millions DA, dégagée du programme complémentaire de soutien à la croissance économique.

Ce centre, livrable dans six mois, couvrira les communes de Ouargla, Rouissat, Sidi-Khouiled, Ain El-Beida et Hassi Benabdallah, a-t-on expliqué.

Mme Boudjemaâ a ensuite inspecté, dans la même commune, le CET de Bamendil d’une superficie de 20 hectares, qui couvre les besoins d’une population de plus de 213.000 habitants des communes précitées, sur une durée de 50 ans.

Cette structure, qui a généré 150 emplois temporaires et 34 postes permanents, a permis le recyclage de 54,27 tonnes de déchets, soit 23,27 tonnes de plastique et le reste de cuivre.

Un exposé a aussi été présenté à la délégation sur le projet de réaménagement, d’une route, longue de 3.000 mètres, menant vers le CET de Bamendil et dont les travaux ont démarré en novembre dernier. Le coût de réalisation de cette route est estimé à 32 millions DA, dégagé sur budget communal.

Mme Boudjemaâ a pris connaissance de l’opération d’élimination des décharges anarchiques dans la zone de Bouamer, commune d’Ouargla, à la fois pour la préservation de la santé publique et la récupération des terrains sur lesquels elles ont été érigées.

La délégation a inspecté, en outre, le terrain du futur parc urbain de Bamendil, d’une superficie de 12 hectares devant accueillir des espaces de détente et de loisirs ainsi que des espaces verts, avant de visiter les chantiers de réalisation de la maison de l’environnement au quartier Ennasr, et ceux de la station de contrôle de l’environnement et des sièges de l’inspection régionale et de la direction de l’environnement, au niveau de la zone des équipements publics.

La secrétaire d’Etat chargée de l’Environnement a achevé la première journée de sa visite de travail dans la wilaya par une séance de travail avec les cadres locaux et les représentants de la société civile, consacrée à l’examen d’une série de questions liées à l’environnement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article