Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Des aides pour les communes déficitaires Batna, protection de l'environnement

La campagne de nettoyage et d'assainissement, qui a déjà touché plusieurs cités, a permis de curer 140 avaloirs et de ramasser 500 tonnes d'ordures du lit de l'oued Z'mala. Cinq décharges contrôlées seront réalisées en 2013 et une décharge pour les déchets inertes sera réceptionnée avant la fin de l'année en cours.

Des enveloppes financières seront accordées aux communes déficitaires de la wilaya de Batna afin de les aider à acquérir des équipements destinés à l'assainissement et au traitement de l'environnement. Cette décision a été prise par le wali, Hocine Mazouz, lors d'une réunion tenue au début du mois en cours pour l'évaluation de la campagne d'assainissement de l'environnement dans les communes, a-t-on souligné au cabinet de la wilaya. Les chefs de daïra, présents à cette séance de travail, avaient mis l'accent sur "le manque criant" de moyens dans certaines communes. La décision porte également sur l'organisation d'opérations d'achats groupés des équipements manquants au profit des collectivités déficitaires et l'utilisation des reliquats pour l'acquisition de bacs à ordures pour les communes, selon les services de la wilaya.

Le wali a insisté sur "l'impérative information des citoyens par les médias locaux, préalablement au lancement des campagnes de nettoyage afin d'assurer un impact effectif à ces actions".

Selon le président de l'assemblée populaire communale de Batna, Mohamed Khenak, la campagne de nettoyage et d'assainissement, qui a déjà touché plusieurs cités, a permis de curer 140 avaloirs, de ramasser 500 tonnes d'ordures du lit de l'oued Z'mala et d'éradiquer le marché informel des fruits et légumes de la cité des 1.200-Logements.

Cinq décharges contrôlées pour 2013

Cinq décharges contrôlées inter-daïras seront réalisées en 2013 à Batna en vue de ramener de 75 à 50 % le déficit en ramassage de déchets ménagers dans la wilaya, a indiqué lundi le directeur de l'environnement.

L'implantation de ces décharges tiendra compte de plusieurs paramètres techniques dont la densité urbaine des daïras, a précisé Toufik Dekhinet, ajoutant qu'il sera procédé, parallèlement, à l'élimination de trois décharges sauvages après celles qui avaient été rasées en 2011 à Merouana, Timgad et Arris rapporte l'APS.

Une décharge pour les déchets inertes, actuellement en voie de réalisation pour un montant de 80 millions de dinars sur le site de l'ancienne carrière de Hamla, sera réceptionnée "avant la fin de l'année en cours", a indiqué le même responsable.

Un autre projet, portant sur la réalisation d'un centre de tri des déchets, financé pour 10 millions de dinars, est également en cours de construction au niveau du Centre d'enfouissement technique (CET) de Batna, a révélé M. Dekhinet, estimant que le bon fonctionnement de cette structure nécessite, à terme, la contribution des citoyens qui, a-t-il noté, seront prochainement ciblés par une campagne de sensibilisation.

Selon la direction de l'environnement, la wilaya de Batna compte actuellement trois CET et six décharges contrôlées traitant mensuellement 9.000 tonnes d'ordures ménagères de 15 communes. Les déchets domestiques rejetés mensuellement par les 61 communes de la wilaya sont estimés à 24.000 tonnes.

Des enveloppes financières seront accordées aux communes déficitaires de la wilaya de Batna afin de les aider à acquérir des équipements destinés à l'assainissement et au traitement de l'environnement. Cette décision a été prise par le wali, Hocine Mazouz, lors d'une réunion tenue au début du mois en cours pour l'évaluation de la campagne d'assainissement de l'environnement dans les communes, a-t-on souligné au cabinet de la wilaya. Les chefs de daïra, présents à cette séance de travail, avaient mis l'accent sur "le manque criant" de moyens dans certaines communes. La décision porte également sur l'organisation d'opérations d'achats groupés des équipements manquants au profit des collectivités déficitaires et l'utilisation des reliquats pour l'acquisition de bacs à ordures pour les communes, selon les services de la wilaya.

Le wali a insisté sur "l'impérative information des citoyens par les médias locaux, préalablement au lancement des campagnes de nettoyage afin d'assurer un impact effectif à ces actions".

Selon le président de l'assemblée populaire communale de Batna, Mohamed Khenak, la campagne de nettoyage et d'assainissement, qui a déjà touché plusieurs cités, a permis de curer 140 avaloirs, de ramasser 500 tonnes d'ordures du lit de l'oued Z'mala et d'éradiquer le marché informel des fruits et légumes de la cité des 1.200-Logements.

Cinq décharges contrôlées pour 2013

Cinq décharges contrôlées inter-daïras seront réalisées en 2013 à Batna en vue de ramener de 75 à 50 % le déficit en ramassage de déchets ménagers dans la wilaya, a indiqué lundi le directeur de l'environnement.

L'implantation de ces décharges tiendra compte de plusieurs paramètres techniques dont la densité urbaine des daïras, a précisé Toufik Dekhinet, ajoutant qu'il sera procédé, parallèlement, à l'élimination de trois décharges sauvages après celles qui avaient été rasées en 2011 à Merouana, Timgad et Arris rapporte l'APS.

Une décharge pour les déchets inertes, actuellement en voie de réalisation pour un montant de 80 millions de dinars sur le site de l'ancienne carrière de Hamla, sera réceptionnée "avant la fin de l'année en cours", a indiqué le même responsable.

Un autre projet, portant sur la réalisation d'un centre de tri des déchets, financé pour 10 millions de dinars, est également en cours de construction au niveau du Centre d'enfouissement technique (CET) de Batna, a révélé M. Dekhinet, estimant que le bon fonctionnement de cette structure nécessite, à terme, la contribution des citoyens qui, a-t-il noté, seront prochainement ciblés par une campagne de sensibilisation.

Selon la direction de l'environnement, la wilaya de Batna compte actuellement trois CET et six décharges contrôlées traitant mensuellement 9.000 tonnes d'ordures ménagères de 15 communes. Les déchets domestiques rejetés mensuellement par les 61 communes de la wilaya sont estimés à 24.000 tonnes.

Source : www.lemidi-dz.com

14/10/2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article