Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écolo Nouara




    
Ondjiva (Angola) - Les cadres de la province de Cunene de secteurs de l'agriculture et questions de conservation environnementale pourraient être formés en République Populaire de l'Algérie, afin de minimiser les conséquences de la sécheresse qui sévit dans cette région.


 
C'est ce qu'a informé mercredi, à Ondjiva, l'ambassadeur de ce pays du Maghreb en Angola, Kamel Boughaba, en visite privée dans la province de Cunene, inscrite dans les  festivités du 43ème anniversaire de cette province, célébré le 10 juillet dernier, date du détachement du jadis district de Huila, en 1970.


 
Parlant à l'Angop, Marath Fath a souligné que la meilleure façon de son pays d'aider la province de Cunene était de promouvoir la formation de spécialistes dans les systèmes d'irrigation, dans le développement des techniques de conservation et 
d'économie d'eau et dans la protection des forêts, qui contribuent énormément à la préservation de l'environnement.


 
"Nous pensons à ces aspects, parce que la sécheresse est un phénomène que l'Algérie enregistre également, et à cet effet, nous avons déjà acquis une expérience.


Pour cette raison, nous sommes en mesure d'aider les Angolais, parce que nous jugeons être un atout pour minimiser les conséquences dans des situations du genre", a argumenté le diplomate.

 

Marath Fath a encore affirmé que le devoir de l'Etat était de contribuer, en ce moment de difficultés de la province, car il s'agit de préserver des vies humaines, et que son pays avait toujours eu des liens de fraternité et d'amitié avec l'Angola, depuis la lutte de 
libération du peuple angolais, s'identifiant ainsi comme pays frère.


 
Il a fait savoir que l'Algérie avait accordé, à partir de la déclaration de l'indépendance, le 11 novembre 1975, plusieurs bourses d'études qui ont contribué à la formation de cadres angolais dans les spécialités de l'industrie, l'éducation et de l'agriculture.


 
L'ambassadeur a précisé qu'il reconnaissait d'autre part, les efforts du gouvernement visant à développer la province de Cunene, en particulier, le pays en général, dans le cadre du processus de reconstruction d'infrastructures sociales, entre autres.

 

http://www.portalangop.co.ao

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article