Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

APS dimanche 6 octobre 2013 16:16

 

Les effets de la radioactivité sur la santé humaine et l'environnement persistent, 50 ans après les essais nucléaires, a indiqué le Pr Abraham Bahar, spécialiste français en médecine nucléaire et biophysique.

 

Lors d'une Journée d'études sur le cancer du sein, organisée par l'Association El Amel d'aide aux cancéreux, le spécialiste a affirmé que les différentes études réalisées sur le terrain ont démontré que les effets de la radioactivité sur la santé humaine et l'environnement persistent dans les régions touchées, 50 ans après les essais nucléaires.

 

Revenant sur les dégâts enregistrés suite aux essais nucléaires effectués par la France à Reggane (sud algérien) durant les années 60, le Pr Bahar a indiqué que "leurs effets sont à ce jour apparents sur la santé humaine et l'environnement", ajoutant que la population de la région souffre du cancer, notamment du sein chez les jeunes.

 

Il a, d'autre part, estimé que la population du sud algérien est plus exposée au risque des maladies graves que celle des autres régions, en raison des poussières radioactives "toujours répandues dans les eaux souterraines et la flore", ce qui représente un danger pour la santé humaine et animale.

 

Par ailleurs, le Pr Bahar a cité l'exemple des essais nucléaires réalisés par les Etats-Unis aux îles Marshall durant les années 60, et dont les effets sont également apparents à ce jour, en se référant aux différentes études et recherches cliniques réalisées dans ce domaine.

 

A cette occasion, le spécialiste français a attiré l'attention des spécialistes algériens sur la manière de réaliser des études cliniques sur une région touchée par la radioactivité.

 

De son côté, l'association d'aide aux victimes de la région de Reggane a appelé les pouvoirs publics à accorder davantage d'intérêt à la région, rappelant que la ville de Reggane est envahie de résidus radioactifs.

 

Les représentants de cette association ont également déploré l'absence de médecins spécialistes dans la région et la difficulté d'effectuer des analyses dans des laboratoires d'anatomie-pathologie et de transport des malades de la wilaya d'Adrar vers les autres wilayas du pays pour le traitement contre le cancer.

 

 

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article