Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Forum économique Algéro-Espagnol

Par : D. LOUKIL

Une enveloppe de 14 milliards d’euros, pour un vaste projet de modernisation de la ville d’Oran touchant plusieurs volets comme l’habitat, les travaux publics, des équipements structurants pour les activités culturelles et de détente ainsi que la réalisation d’une nouvelle ville dénommée “El Djedida” et s’étendant sur 2 000 ha à 3 km d’Oran.
Tels sont les projets attractifs qui ne laissent pas indifférentes les entreprises étrangères, notamment espagnoles. En effet, avant hier, à l’ouverture du “Forum sur le développement économique durable algéro-espagnol” qui s’est tenu au Méridien d’Oran, les déclarations d’intentions et d’intérêts ont été directes entre la délégation espagnole et les autorités locales.
Le consul général d’Espagne, M. José Manuel Rodriguez, présent à cette occasion, a présenté les objectifs des entreprises espagnoles présentes à ce Forum : “Nous œuvrons pour construire un tissu de PME algériennes et espagnoles plus particulièrement dans l’Oranie. Oran est porteuse d’un projet de modernisation et nous souhaitons vous accompagner”, dira-t-il, en s’adressant au wali et aux chefs d’entreprise présents dans la salle.
Pour le premier magistrat de la ville d’Oran, l’expertise et le savoir-faire espagnol sont, en plus de la proximité géographique et historique, des atouts déjà à l’épreuve du terrain avec une présence forte des entreprises espagnoles notamment dans le secteur de l’eau, des transports et de la réhabilitation. Par ailleurs, il a annoncé un programme de 102 000 logements, plus 20 000 nouveaux logements sociaux sans compter les 65 000 logements promotionnels qui devront être réalisés dans le cadre de la nouvelle ville. Un projet dont les contours ont été présentés au ministre de l’Intérieur lors de sa dernière visite, et qui a reçu l’approbation du gouvernement. Pour l’organisme, “la Casa Mediterraneo”, initiatrice du forum, cette 3e rencontre confirme l’importance en Espagne du marché algérien selon Mme Almuneda Munos. “Nous œuvrons pour la création de partenariat et l’appui aux entreprises que ce soit celles qui veulent s’installer ici où en Espagne. Si nous en sommes à la 3e édition du forum c’est parce que les deux premières éditions ont eu du succès. Les secteurs présents à cette rencontre, comme le BTPH, le médical, l’environnement et le recyclage, ont été identifiés comme étant bénéfiques aux deux pays”, a expliqué l’oratrice. L’aisance financière algérienne affichée à travers ces projets de 14 milliards d’euros, tranche avec la crise financière et économique frappant de plein fouet les pays de l’UE.
Un redéploiement des PME européennes et espagnoles est assurément amorcé, semble-t-il. Les Espagnols ont quelque peu devancé leurs concurrents européens du moins à l’Ouest. En effet, sur la centaine d’entreprises représentées, plusieurs activent dans la construction et l’ingénierie, encouragées par les déclarations récentes du ministre de l’Habitat de diversifier les entreprises étrangères à sélectionner le secteur  environnemental, mais aussi celui de l’équipement médical au moment où des cliniques spécialisées espagnoles se sont investies dans la recherche d’une clientèle algérienne très importante, nous dit-on. À noter qu’en marge de ce forum, il a été annoncé la mise en service pour le 11 décembre du Tramway d’Oran réalisé justement par une entreprise espagnole, Isolux Crosan.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article