Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Des femmes rurales de Boutlélis se lancent dans la tapisserie" par Aps

Des femmes rurales de Boutlélis se lancent dans la tapisserie

APS

ORAN - L’association de la promotion de la femme rurale "Main dans lamain" qui a tissé depuis plusieurs années une relation fructueuse avec des femmes rurales de la localité de Boutlélis (Oran), vient de se lancerdans la fabrication de tapis.

"Nous avons décidé de relever un challenge, celui de se lancer dans le tissage du tapis, une activité artisanale inexistante dans cette commune rurale", a souligné la présidente de l’association "Main dans la main", Baba Ahmed, en marge d’une exposition de produits de tissage réalisés par des femmes et organisée à la maison de Culture de Boutlélis.

Nous avons formé des femmes rurales vivant dans la précarité pour leur assurer un travail régulier afin d’améliorer leurs conditions de vie", s’est-elle félicité.

Elle a expliqué que cette initiative a été rendue possible grâce à la "complicité, voire la vitalité de Hadj Briksi, un vieil homme de Tlemcen fasciné par le tapis" qui a offert quelques métiers à tisser à l’association. Le but étant de permettre aux femmes intéressées de s’initier à l’art et aux techniques du tissage du tapis ainsi que les modèles à tisser.

"Pour un début, l’expérience est encourageante. Les femmes rurales disposent de la matière première nécessaire. Les tapis produits ont très vite trouvé preneurs", a souligné Baba Ahmed, qui ambitionne de passer à une étape supérieure en formant d’autres femmes sur le tissage du tapis avec la création d’une coopérative de tissage, assurant que les retombées pour ces femmes rurales n’en seront que "positives".

Toutefois, ce projet bute sur le problème de l’absence d’un local pour abriter un atelier plus grand. Cette entrave ne semble pas altérer la détermination des membres de l’association à mener jusqu’au bout ce projet.

"L’important est de créer ensemble cette coopérative de tissage pour assurer la pérennité de ce projet au niveau local et perpétuer cet art ancestral", a souligné la présidente de l’association.

Hadj Briksi, qui œuvre pour la valorisation de cette activité, de plus en plus menacée de disparition, s’est dit pleinement satisfait du travail réalisé par l’association.

Le plus important pour moi est d’avoir répondu aux attentes de cette association et de voir ces femmes et jeunes filles travailler le tissage du tapis", a-t-il indiqué avec sagesse.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article