Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Des milliers d'hectares ravagés par les flammes depuis le début de l'été" (synthèse de Amel Bouakba)

 

Les incendies de l’été ont dévasté des milliers d’hectares, à travers plusieurs wilayas du pays. Selon le bilan de la Direction des forêts, «près de 10 000 oliviers, répartis sur une superficie globale de 90,6 ha relevant des différentes oliveries de la wilaya de Tizi Ouzou, ont été détruits par trente et un incendies qui se sont déclarés durant la période allant du 1er juin au 21 août courant». «121 incendies et une perte de quelque 18 300 oliviers ont été enregistrés durant la même période de l’année dernière», a indiqué le responsable de la protection de la faune et de la flore. Il a expliqué que «le déclenchement de ces feux de forêt a été favorisé par la profusion de la végétation au sein des oliveraies, qui ne sont plus nettoyées comme au temps où ces vergers faisaient l’objet d’un entretien régulier, car constituant une rente non négligeable pour leurs propriétaires». Le même bilan précise, pour la période considérée, l’enregistrement d’un total de 165 incendies ayant parcouru 1 041 ha de couvert végétal, dont 136,50 de forêts, 686,10 de broussailles, 127,80 de maquis et 90,6 ha d’oliviers.

42 incendies concernent le chêne-liège, espèce très inflammable, au même titre que le sous-bois caractérisant les subéraies des Aït Ghobri et de Yakourene». Cette même source ajoute que «sur les 165 incendies enregistrés, 99 l’ont été au mois d’août courant, du fait de l’importance du nombre d’incendies de broussailles provoqués volontairement par des pasteurs, pour le renouvellement de leurs aires de pacage». D’autre part, souligne la Direction des forêts, «les dégâts occasionnés par cinq incendies n’ont pas encore été évalués par les forestiers, pour cause d’inaccessibilité des lieux où ils se sont déclarés». Durant la même période de l’année passée dernière, 121 incendies ayant ravagé 898,50 ha, dont 205,8 de forêts et 183,70 d’oliviers, ont été enregistrés à Tizi Ouzou, une wilaya qui compte un couvert végétal qui s’étend sur quelque 112 000 ha, dont 48 000 ha de forêts. Par ailleurs, près de 275 000 hectares de forêts, de broussailles et autres végétations ont été consumés par le feu dans la wilaya de Jijel où 33 foyers d’incendie ont été signalés jusqu’au 21 août dernier, a souligné de son côté la Conservation des forêts. Un chiffre jugé important comparativement aux chiffres de la même période de 2009 avec des dégâts estimés à 1 412 hectares de forêts, broussailles, maquis et végétation calcinés par le feu. Toutefois, les responsables de la Conservation, qui n’ont pas été en mesure d’expliquer cette importante hausse de l’ordre

de 515%, ont fait part du lancement d’un programme portant sur la réalisation de 170 hectares de tranchées pare-feu. Pas plus tard que la semaine dernière, un bilan consacré à la wilaya d’El Tarf faisait état de 249 hectares de forêts, de broussailles et de maquis que les flammes, depuis le début de l’été, ont détruits. L’eucalyptus et le chêne-liège figurent parmi les espèces arboricoles les plus touchées par ces feux de forêt. Les feux ont également détruit 386 oliviers, 36 ha de blé, 220 ha d’herbes sèches et 400 bottes de foin. Par ailleurs, dans la wilaya de Boumerdès et notamment à Larbaatache, plus d’un hectare de récoltes céréalières a été brûlé.

A. B.

 

Publié le: 23/08/10

Photo : S. Zoheïr

Synthèse de Amel Bouakba

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article