Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Des oiseaux migrateurs en danger au lac Telamine" par D.Chérif (l'Echo d'Oran 2009)

27 Septembre 2009,   L'Echo d'Oran
ImprimerEnvoyer cet article à un amiDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texte

 

En effet, à partir des mois de septembre et octobre, des milliers d’oiseaux migrateurs, estimés à plus de 12.000, toutes espèces confondues, venant du Nord de l’Europe, transitent par notre pays ou s’y installent au niveau de certaines réserves humides pour fuir le froid glacial qui sévit en cette période en Europe, afin de se reproduire ou de se reposer de leur long périple, sous de meilleures conditions climatiques.

Le retour de ces «hôtes de marque» vers leur point de départ se fera, automatiquement, vers le printemps où les conditions climatiques seront plus clémentes.

Aussi, les riverains de ce lac, qui s’étend sur 1.100 ha et qui s’est transformé, à la longue, en un dépotoir à ciel ouvert, n’arrivent pas à comprendre le mutisme des autorités compétentes sur le massacre des nombreuses espèces de ces oiseaux migrateurs qui sont «accueillis» dès leur apparition par des balles provenant des fusils de certains braconniers sans foi ni loi, accoutrés de combinaisons de pêche de dernier cri leur permettant de traquer leurs victimes même en plein lac ou au milieu des végétations très denses par endroits ainsi que de matériel sophistiqué de chasse.

Ces opérations de braconnage, selon nos sources, s’effectuent à chaque fin de semaine, depuis des années, par des groupes, apparemment aisés puisqu’ils se déplacent en véhicules de type 4x4.

D’ailleurs, continuent nos sources, au mois de novembre dernier, la première vague de flamands roses a été anéantie dès son apparition.

Ces mêmes citoyens se demandent pourquoi on accorde plus d’intérêt aux hordes de sangliers dévastateurs de leurs récoltes et constituent une vraie menace pour la sécurité des habitants limitrophes alors que des milliers d’oiseaux migrateurs inoffensifs, pourtant protégés par des lois, sont exposés à la merci de certains «fous de la gâchette» qui tirent leur plaisir à éliminer ce qui est beau, propre et naturel.

En raison de l’absence de vraies associations qui ont pour credo la défense et la sauvegarde de l’environnement, des zones humides qui se transforment, à vue d’œil, en décharges à ciel ouvert et à la préservation des multiples espèces de la faune et de la flore, les riverains, malgré leurs multiples cris de détresse, restent désarmés devant une opération de grande envergure de destruction de l’écosystème.

D.Chérif

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article